De la justesse des mots (écriture)

Une maîtresse de CE1 fait un exercice sur les contraires. Une fiche à remplir avec un mot dans une case.

Quel est le contraire de petit ? grand

Quel est le contraire de lent ? rapide

Quel est le contraire de blanc ?

Elle attend la réponse "noir" mais plusieurs enfants ne répondent pas à la question.

Eux, ils sont logiques.

Si je dis que mes chaussettes ne sont pas blanches, cela ne signifie pas qu'elles soient noires.

Le blanc n'est le contraire de noir que dans un cadre "culturel" ou plutôt dans un cadre formaté. Les jeunes enfants ne le sont pas tous encore.

Si on prolonge ce conditionnement au-delà de l'exercice de vocabulaire, l'exercice introduit dans l'esprit des enfants que le noir étant le contraire de blanc, l'Africain est le contraire de l'homme blanc...

De la justesse des mots...

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau