Les coûts irrécupérables

 

"Dans la problématique des "coûts irrécupérables", on dépense toujours plus pour rentabiliser les investissements passés et on a donc une escalade des coûts même quand on sait que le projet à la fin n'est pas rentable."
Voilà ce qui se passe avec la filière du nucléaire....
Est-ce acceptable quand on sait que la sécurité n'est pas intégralement assurée et que cela se prolonge non pas sur dix ou vingt ans mais sur plus d'un siècle ? Est-ce acceptable lorsqu'on sait que l'Etat est majoritaire et que les coûts seront donc supportés par l'ensemble de la population ? Est-ce acceptable lorsqu'on sait que la situation financière de l'opérateur ne peut pas être ignorée puisque cela reviendrait à rendre possible un "black out" électrique et que les conséquences dépassent l'entendement ?.... L'EPR de Flamanville est l'exemple critique du fonctionnement...EDF n'a pas les moyens ni la faisabilité technique pour démanteler les anciens réacteurs mais l'entreprise s'endette encore et encore pour tenter de mettre au point un réacteur plus gigantesque encore...

On va où là ?...

On est entré dans une spirale infernale et il faut absolument que tout le monde en prenne conscience....

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau