Musique pour "KUNDALINI"

 

J'écris toujours avec de la musique et Tom day sera le compositeur qui m'aura inspiré tout au long de l'écriture de "Kundalini". 

Je suis toujours fasciné lorsque des phrases jaillissent dans certaines situations, à certains moments, lorsque je suis intégralement "nourri" par les personnages qui vivent à travers moi, comme s'ils me parlaient, comme s'ils me murmuraient ce qu'ils aimeraient entendre. 

Pur bonheur...

Et chaque morceau de musique que j'écoute en boucle pendant des heures, parfois du matin au soir, chaque mélodie, chaque reprise, rupture, crescendo, chaque silence, tout, tout, chaque note comme autant de mots, chaque envolée comme autant de phrases...Je sais exactement ce que j'écoutais lorsque j'ai écrit certains passages...

KUNDALINI

"Il posa ses mains sur son visage et en caressa chaque partie. Ses doigts huilés glissaient dans des senteurs acidulées.

Elle ne pouvait plus fermer les yeux. Captivée, aimantée, intriguée aussi, comme si l’un et l’autre se pénétrait, se reliait, s’unissait tout autant que leurs sexes imbriqués. Elle devinait son propre visage au fond de ses prunelles. Elle était en lui.

Au point d’en ressentir ce qu’il vivait.

Au point d’éprouver ce qu’il percevait d’elle.

Elle en lui. Elle se regardait elle-même et prit conscience de ce qu’il voyait, elle découvrait son propre sourire, la profondeur extasiée de ses yeux, la finesse de son nez, la sensualité de sa bouche. Elle se contemplait en lui.

Et elle se trouva belle.

Et ce fut comme une évaporation, un évanouissement, la perdition de son état, elle n’était plus là et n’avait jamais senti autant la vie en elle…

À en perdre la raison et s’en réjouir. 

Et en jouir."

 

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau