Reçu.

Laura Mare m'a appelé pour me dire que "Jarwal le lutin" sera publié pour une sortie en mai de cette année.

 

Très heureux.

 

J'en suis à l'écriture du deuxième tome. Des heures d'écriture depuis le début de l'année. Un immense bonheur dans ce travail.

 

J'ai même fini par délaisser la montagne...Elle sera toujours là de toute façon. Mais mes idées et l'euphorie d'écriture sont des choses fluctuantes. je me dois de les saisir au vol.

 

Bien à vous.

Commentaires (10)

lajotte Fançoise
  • 1. lajotte Fançoise | 22/01/2011
Oh Oui, heureusement, les moments avec les enfants!
Un blog? Ma curiosité m'y expédie tout de suite!
Merci.
Bon dimanche à vous deux.
Charlotte
  • 2. Charlotte | 22/01/2011
Waouuu tu écrit drôlement vite !!! Mais je comprend ce que tu dis quand tu parles de saisir les idées au vol ! Moi je n'arrive désormais plus a écrire une seule ligne quand il n'y a pas quelque chose ( un film ou un livre) qui fait ressortir des émotions particulières. En général je finis par pleurer sur l'ordi mais j'écris quelque pages comme ça ^^
Max
Aouh Thierry ! Oui, je suis "dans l'enseignement" (comme d'autres disent "dans la pâtisserie", ou "dans le social") depuis la rentrée 1983, après une glissade de quelques années sur les vagues du commerce international... Lycée, puis collège. Histoire, géographie, éveil du citoyen et le toutime. Presque trois décennies, c'est long et court à la fois. Ce qui me sauve : j'adore les moments passés en classe !

Oh Françoise ! Que dire de mes écrits ? Bien peu de chose à la vérité. Ils m'accompagnent depuis trente cinq ans. En général, ce sont des historiettes dont le fond me paraît mince. J'y mets en scène quelques personnages banals au milieu de paysages qui me bouleversent depuis toujours : le Far West, l'Italie, le bassin méditerranéen en général. Personne ne lit ce que j'écris. Poussé par mes ados d'enfants, j'ai réussi à envoyer un exemplaire de mon dernier roman à une poignée d'éditeurs, dont certains l'ont déjà refusé, évidemment, dont d'autres réservent leur réponse. Voilà, Françoise, mes explications sont légères, légères, mais comme je ne suis pas écrivain...
Ah si, j'ai aussi posté quelques billets sur un blog, pendant trois ans environ, mais ce ne furent que des boutassons rédigés à l'humeur du jour, pour le plaisir de marier un morceau de blues, une photo de voyage et quelques lignes dans le sillage des émotions ressenties. L'adresse :
http://chezmax.magicrpm.com (ou un clic sur mon prénom, en haut de ce commentaire).

Thierry, Françoise, que votre nuit soit douce !

lajotte Fançoise
  • 4. lajotte Fançoise | 21/01/2011
Ah! Thierry! tu sais comment faire sourire aussi dans ce qui commence à peser trop lourd! j'ai la chance de n'avoir pas de corrections, ni préparations d'ailleurs... Un privilège! Ouais, bon... je suis l'éponge des douleurs, alors, je mérite bien aussi de souffler le soir!:))!mais j'avoue, je m'essouffle.
Hep!Monsieur Max, oui, c'est à vous que je parle désormais. Il y a un bout de temps déjà que vos interventions auprès de Thierry m'interpellent. Pas si fréquent de partager des pensées et ressentis communs à travers ceux de Thierry. Mais voici que vous livrez un peu plus de vos écrits et je deviens curieuse vraiment! Est-ce indicret de vous en demandez un peu plus encore? Thierry,je ne réitère pas mon enthousiasme dont je t'ai déjà fait part(bah si je viens de le faire!) pour Jarwal.Poursuis et tiens la route de la plume malgré les obligations!
Amitié à toi et à Max!
Françoise.
Thierry
  • 5. Thierry | 21/01/2011
Ah, bon, toi aussi Max tu es dans l'enseignement???
Faire autre chose quand on fait ça depuis ses 19 ans, c'est compliqué...Dans le commerce? Vendre du matos de montagne? Mais la qualité de vie avec ma famille, je tire un trait dessus...C'est quand même fou aujourd'hui d'être désespéré par ce milieu alors que j'ai toujours voul être instituteur. Quel massacre. D'ailleurs j'ai lu aujourd'hui que cette année il n'y a plus assez de candidats pour entrer dans la fonction enseignante...C'est dire...
Ecrire, écrire, écrire...La dernière solution.
J'aime beaucoup le prénom de ton Indienne:)
Mon Indien Kogis s'appelle "Kalén", ce qui signifie "être différent" dans le langage Kogis.
Imagine qu'un jour, ils se rencontrent nos deux héros :))
Cette nuit, j'ai le scénario du numéro 20 de Jarwal qui m'est venu. On sera en 2050 et ça sera apocalyptique...Quelques survivants réfugiés en montagne.
Bon, faut que j'en écrive encore 18 :)))
Max
  • 6. Max | 21/01/2011
Ouh là là... Les heures de correction... La difficulté certains matins de s'y retrouver dans ce milieu... Et pourtant une qualité de vie impossible à nier quant au temps offert... Je sais tout ça, Thierry, depuis preque trente ans moi aussi. Faut-il que je fasse autre chose ? Pas sûr. Ecrire, dès que le velux s'ouvre, évidemment ! Tiens, puisque j'ai l'après-midi devant moi, je fonce en Louisiane. Ton lutin s'appelle Jarwal. Mon Indienne, Nouboes.
Bonne soirée !
Thierry
  • 7. Thierry | 20/01/2011
C'est sûr Max que le travail n'aide pas à l'écriture...Certains soirs, je me contente de rleire, de corriger, d'essayer de voir ce qui manque, de fignoler et puis parfois ça avance...Je m'astreins à une séance écriture quotidienne en tout cas et ça file je me laisse porter. Je sais maintenant avec l'expérience que ça ne sert à rien de se forcer mais qu'il est important de rester connecté avec les personnages, de ne pas les laisser tout seul. Ils ont besoin de vivre.
Disons aussi que j'ai tout de même une qualité de vie indéniable quant au temps qui m'est offert et une tranquillité d'esprit que je m'efforce de conserver. Pendant la journée,je suis instituteur. Pas après. S'il n'y avait pas les heures de correction...Mais bon, je fais avec:)
Par contre, je ne m'y retrouve plus dans ce milieu. Plus rien à voir avec les enseignants et encore moins avec l'éducation nationale. Faut que je fasse autre chose...Ecrire par exemple :)
Allez, je retourne voir Jarwal :)
Max
  • 8. Max | 20/01/2011
Merci pour l'encouragement, Thierry !
"Des heures d'écriture depuis le début de l'année" : quel insondable bonheur ! Quelle volonté aussi, parce qu'il n'est pas simple d'écrire, pour de vrai, après une journée de CM2... Moi, j'ignore comment je suis bâti, mais le boulot me rattrape constamment. Alors que j'aimerais tant pouvoir m'accouder comme toi au clavier... Car les idées se bousculent au portillon, et le temps me manque toujours pour les coucher sur le fichier. Alors je note ici, je grifonne là. L'essentiel restant que je prenne toujours cet immense plaisir à mettre en forme mes boutassons un brin lourdingues !...
Thierry
  • 9. Thierry | 20/01/2011
Merci Max :))
Je dois dire que je suis moi-même surpris par cette exubérance dans l'écriture :) J'ai du mal à éteindre l'ordi :)) 30 pages pour Jarwal 2, toute l'histoire dans la tête, plus qu'à me concentrer sur l'écrit.
Faut croire que vingt-huit ans de travail, ça finit par payer et donner la maîrise que je visais depuis bien longtemps...Plus qu'à continuer.
Pour toi aussi, ça va le faire, tu vas voir !!Faut y croire et travailler, travailler...Amitiés.
Max
Félicitations, Thierry !
Tu es une sorte de champion à mes yeux. Pouvoir inventer si vite, envoyer ton manuscrit le lendemain, être accepté dans la quinzaine, sans déconner, voilà une forme d'excellence que j'admire !
Vois à l'inverse comme je me traîne pour atteindre cette page 106, hier soir... A peine le milieu de mon historiette... Le tout sera peut-être fini en juin, puis il y aura les refus à gérer, et l'on sera déjà en train de fêter la naissance de l'an nouveau, je veux dire 2012...
Allez hop, je te laisse composer Jarwal II : lorsque l'inspiration toque à la porte, il faut effectivement foncer ouvrir et l'accueillir en grande pompe !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau