"Anaïs s'en va-t-en guerre"

Anaïs s'en va-t-en guerre.

Un film magnifique, empli de poésie et de difficultés, de doutes et de rage, de détermination et de failles. Cette jeune fille est un rayon de soleil. Sa jeunesse révèle un regard étonnant de maturité, une connaissance affinée d'elle-même, l'amour inconditionnel des plantes, de la nature, de la terre et du partage avec les humains de sa passion. La dimension existentielle de ce film est remarquable parce qu'on est plongé au coeur d'une vie, avec une justesse permanente, il n'y a pas un seul temps mort, pas une seule image inutile, pas de musique envahissante, juste des paroles saisies sur l'instant, toute la rigueur de la vie au grand air avec ses aléas et ses moments de plénitude, des moments d'amour, de contemplation, des hommages silencieux dans des regards suspendus. 

Il fallait immanquablement une grande complicité entre Anaïs et la réalisatrice, Marion gervais, pour réussir à transcrire avec une telle justesse un parcours de vie aussi atypique. 

Je vois dans ce film un hommage aux explorateurs, aux fêlés qui laissent passer la lumière, à tous les passionnés qui savent que les nourritures spirituelles sont à la source des bonheurs. Anaïs est une passionnée, une idéaliste, quelqu'un de "vivant" et c'est un pur moment de bonheur.

Merci à elle.


Ajoutée le 24 mai 2014

Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d'un champ en Bretagne. Rien ne l'arrête. Ni l'administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales.

Le film accompagne cette jusqu'au-boutiste. Seule contre tous. Peu lui importe. Elle sait qu'elle gagnera.

Sélectionné au festival des Etonnants Voyageurs 2014 :http://www.etonnants-voyageurs.com/

Mise en ligne : http://croah.fr/ 
Abonnez-vous : https://www.facebook.com/Croah.fr

blog

Commentaires (1)

jpf
  • 1. jpf | 11/11/2014
Anaïs, tu es volontaire, courageuse, audacieuse, déterminée, lucide.
Une personne travailleuse, qui effectue un travail de qualité, voit son projet aboutir. En dépit des obstacles qui se dressent sur son parcours.
Mon épouse et moi avons dû nous battre pour surmonter les difficultés qui se sont succédées tout au long de la réalisation de notre projet.
L’installation en agriculture nécessite, de toute évidence, du foncier. Il existe un organisme censé attribuer équitablement les terres qui se libèrent. La réalité est bien différente. Une assemblée composée de membres de divers horizons pourrait faire croire à de la démocratie. Elle n’a de démocratie que le nom. L’organisme n’hésite pas à user de stratagèmes pour évincer des candidats à l’obtention de parcelles. Sa roublardise nous a empêchés d’obtenir quelques ha qui nous étaient destinés. Nous demandions une petite surface de foncier, il a préféré attribuer une grande surface à un exploitant qui croule sous les centaines d’hectares. Ses agissements, sa conduite scélérate sont bien éloignés de ses pieuses déclarations selon lesquelles seule la notion de justice, d’équité prévalent dans ses choix.
Bon courage.

jp

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau