La noétique.

"L'autorisation noétique" (Joëlle Mauraz, René Barbier, sur des études à partir de Krishnamurti, Aurobindo et Jung) est définie comme un cheminement vers la réalisation de soi. Elle s'enracine dans un travail de connaissance de soi (et non de savoir), menant à un métissage des aspects inconnus, niés ou refoulés, ou ignorés par conditionnement et des aspects conscients, connus, dans un lieu intermédiaire de la psyché. Jung parle de "pré-conscient"( une passerelle entre le conscient et l'inconscient). Le but est de parvenir à un élargissement de la conscience que l'on a de soi et du monde.

La visualisation.
C'est un exemple de ce que propose cette noétique. Il ne s'agit pas de "savoir" mais bien de "connaissance", il s'agit donc de le vivre à travers diverses expériences, de l'éprouver.
En 1942, Jacobson s'est aperçu que lorsqu'une personne s'imaginait par exemple en train de courir, l'image mentale de son corps en mouvement avait un impact sur son physique et ses muscles. Bien avant Jacobson, les techniques du yoga avaient déjà découvert l'impact de la visualisation, utilisées maintenant dans diverses thérapies (la PNL, la sophrologie, l'hypnose...)
L'image mentale permet de développer le pouvoir créatif de l'individu et de le conduire vers des changements positifs de sa vie. Cette technique est appuyée par les découvertes de certains scientifiques "quantiques" comme Fritjof Cappra. D'après leurs travaux, notre univers physique ne serait pas constitué de matière, comme l'ont affirmé d'autres scientifiques mais d'une force appelée ENERGIE. La matière serait la forme la plus condensée de cette énergie mais elle se révèlerait, à des niveaux d'analyse subtils, tels que les niveaux atomiques, sous la forme de particules de plus en plus fines, les unes à l'intérieur des autres, pour finalement se réduire à l'état d'énergie pure. D'un point de vue physique tout ce qui existe serait énergie et l'être humain ferait partie intégrante de cette énergie.
L'énergie émet des vibrations, à des vitesses différents, qui lui confèreraient des qualités différentes, du plus subtil au plus grossier. La pensée, serait selon les philosophies orientales et certains physiciens quantiques, une énergie relativement subtile.
Unedes lois de l'énergie est qu'un niveau vibratoire d'énergie tend à attirer l'énergie de même qualité et de même vibration. Ainsi, selon cette approche, quelqu'un qui développe sans cesse des énergies négatives attirrera les personnes émettant le même type d'énergie. L'inverse est évidemment possible.
cette théorie rejoint le concept de synchronicité décrit par Jung ou les "champs morphogénétiques" de Rupert Sheldrake. Il existe une coïncidence significative ou une correspondance entre un évènement physique qui ne sont pas causalement reliés l'un à l'autre, des idées analogues ou identiques se présentant simultanément à différents endroits. Ni les unes, ni les autres de ces manifestations ne peuvent se s'expliquer par la causalité sur laquelle repose notre vision cartésienne du monde physique.
Ainsi nos pensées mobiliseraient une énergie qui tendrait à attirer et à créer la forme correspondante sur le plan matériel.
Selon Shakti Gawain, ce processus est un processus d'ouverture de la conscience au cours duquel l'individu découvre ses inhibitions, ses limites, ses conditionnements et parvient à les dépasser.
Abraham Maslow a également travaillé dans cette voie." Vers une psychologie de l'être". Bien d'autres encore. Chaque "école" de pensée use de termes différents mais l'idée reste la même.
L'énergie.

Commentaires (4)

Raffaello Mazza
  • 1. Raffaello Mazza (site web) | 08/07/2010

Oui, L'énergie, L'énergie dans tous ses états, Prodige qui se confond avec le néant (vide absolu et inerte) devient énergie refroidie solidification, de l'énergie = matière.
Quantum énergétique qui vague dans le néant et qui attire a sois l’équivalent de néant qui en ralentit ça course (galvanoplastie), chaque photon émis est un « microscopique big-bang » émis a fin de « galvaniser » l’existence dans toutes ses formes et dans tous ses comportements et destins liés a un destin majeur qui les gouvernent.
Ce n’est pas, une explosion aveugle, ce n’est pas une somme d’harmoniques vibratoires qui détiennent tous les secrets et chaque infime détails de son destin.. Non ! C’est bien plus, chaque photon, bien plus, chaque Big-bang, chaque soleil, chaque noyau, qui s’agite et qui déclenche entretient et conduit chaque destin. Bien Plus . Bien plus ……. !

Jayce
  • 2. Jayce | 12/03/2010

Ce qui est important de souligner, c'est cette notion vibratoire. Chaque élement universel, de l'infiniment petit à l'infiniment grand émet sans conteste une vibration, une fréquence "physique". Il n y a aucune raison de croire que la pensée, individuelle ou collective, ne puisse vibrer elle aussi. Il faut voir juste un peu plus loin que l'idée selon laquelle une pensée négative attirera les pensées négatives ; il faut assimiler l'idée de résonance pour la pensée, telle une guitare que l'on accorde. La mise en résonance de vibrations identiques tendra a augmenter la force de cette vibration.
Le pas est franchi : la mise en résonance d'une pensée collective aura la possibilité d'influer sur le cours des choses, à l'instar de la Lune sur les marées.

Je pourrais parler longuement du rapport de la physique newtonienne ou quantique lié à la vibration énergétique de la pensée, mais pour revenir à cette idée de l'Amour, ou plutôt du coup de foudre : le coup de foudre correspondrait à une mise en résonance immédiate de deux individus, l'amour tendrait plus à des vibrations déphasées et cependant stables.

Bonne soirée,

Thierry
  • 3. Thierry | 01/01/2010

Bonsoir Christian.
Vaste question que l'amour...Pour ma part il ne s'agit pas de fusion entre deux individus mais de fusions entre deux entités énergétiques. Je ne vois pas et ne vis pas l'amour comme une unité qui englobe deux individus mais comme deux unités qui s'accompagnent dans une même voie énergétique. Cela correspondrait davantage à 1+1=3.

christian
  • 4. christian | 01/01/2010

bonjour
en effet nous ne sommes qu'un sac d'atomes un sac d'énergie pur où chaque cellule a son rôle à jouer pour faire fonctionner le tout.
Que faut-il penser du coup de foudre quand deux êtres différents se rencontrent? Ils fusionnent pour ne faire qu'un c'est le miracle de l'amour.
Un = le tout, un plus un = trois.
donnez moi votre avis, merci
christian

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau