La liberté d'expression selon M. Valls. (politique)

Avignon : un maître de conférences poursuivi après avoir ironisé sur Manuel Valls

Faits divers

Le Premier ministre français Manuel Valls à l'Assemblée nationale - DOMINIQUE FAGET - AFP/Archives

Le Premier ministre français Manuel Valls à l'Assemblée nationale DOMINIQUE FAGET  /  AFP/Archives

Ironiser sur l’exécutif peut coûter cher. Bernard Mezzadri, maître de conférences à l’université d'Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV), est convoqué devant le tribunal correctionnel le 27 janvier pour avoir ironisé sur des déclarations de Manuel Valls concernant les « blancos » d’Evry. La citation à comparaître porte sur une provocation à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race. Dans les faits, le professeur est accusé d’avoir ironisé dans un échange de mails internes évoquant la venue de Manuel Valls dans son établissement : « J’espère qu’en cette grande occasion la délégation de l’université comptera suffisamment de "blancos" (et pas trop de basanés) ». Il avait ensuite traité le Premier ministre de « chasseur de Roms ». Pour rappel, en 2009, alors qu’il était député maire de la ville d’Evry, Manuel Valls, pendant une visite sur le marché, demandait à ses équipes de rajouter des « white » et des « blancos » dans le décor. La scène avait été filmée et avait été reprochée à l’actuel Premier ministre qui avait dû s’en expliquer sur le journal de 20h de France 2.

 

Un soutien massif de ses collègues

Suite à ce mail, Mezzadri avait été signalé par l’ancienne équipe de direction de l’UAPV a rapporté le Snesup-FSU de l’établissement. Le syndicat a par ailleurs ajouté : « Il est manifeste que notre collègue entendait dénoncer des propos et une politique qu'il estimait xénophobes et que, par conséquent, il ne saurait être lui-même suspecté de xénophobie ». Outre ce soutien, le maître de conférences a fait l’objet d’une pétition qui a obtenu 3 300 signatures dont celles de personnalités et de nombreux autres professeurs d’université. Tous ont tendance à demander la relaxe du professeur et se tournent vers Manuel Valls pour condamner ses propos.

 

Un enseignant-chercheur poursuivi pour avoir cité M. Valls

Pétition de soutien à Bernard Mezzadri


Le mercredi 27 janvier 2016, à 14h, Bernard Mezzadri, maître de conférences à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV), comparaîtra devant le tribunal correctionnel d’Avignon (Palais de justice, 2 boulevard Limbert) au motif qu'il aurait « provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

Cette citation à comparaître fait suite à un message diffusé en mai 2015 par Bernard Mezzadri sur une liste de discussion interne réservée aux enseignants-chercheurs et personnels de son établissement (« debat-uapv »), où, à l’occasion de la rencontre d’une délégation de l’université avec le premier ministre, il rappelait ironiquement les propos de M. Valls sur le marché d’Évry – dont alors il était le maire –, dans les termes suivants : « J'espère qu'en cette grande occasion la délégation de l'UAPV comptera suffisamment de "blancos" (et pas trop de basanés), afin de ne pas donner une trop mauvaise image de notre établissement. »

Celui qui était alors président de l'UAPV, Emmanuel Éthis, et son service juridique ont cru de leur devoir de « signaler » au procureur de la république cette contribution, dont l’intention évidente était de dénoncer sarcastiquement les propos xénophobes de M. Valls. 
Du reste, M. Valls a lui-même fait l'objet de deux plaintes pour provocation à la discrimination raciale, en raison de ses propos concernant les Roms en 2013, quand il était ministre de l'intérieur.


Les signataires de cette pétition dénoncent :
* le comportement des autorités de l’université d’Avignon et de son président d'alors, qui, au lieu de se poser en garants de la liberté de pensée et d’expression au sein de leur établissement, entendaient la museler par une sordide tentative d'intimidation ;
* la décision du procureur de répondre à cette sollicitation indigne ;
* le choix du chef d’inculpation, délibérément infamant, puisqu’il attribue calomnieusement au prévenu des idées et intentions contraires à ce qu’il a toujours défendu, jusques et y compris dans le message incriminé.


Les signataires de cette pétition :
* condamnent les propos de M. Valls auxquels Bernard Mezzadri faisait ironiquement référence ;
* demandent la relaxe pure et simple de Bernard Mezzadri.


Premiers signataires

  1. Étienne BALIBAR, Professeur émérite en Philosophie morale et politique, université Paris Ouest Nanterre;
  2. Michel BARTHELEMY, Sociologue, CNRS;
  3. Maïté BOUYSSY, Maître de conférences honoraire, Centre d'histoire du XIXe siècle, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  4. Claude CALAME, historien, anthropologue, Directeur d'études, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales;
  5. Thomas COUTROT, Économiste;
  6. Christophe DEJOURS, Professeur, Conservatoire national des arts et métiers;
  7. Marianne DENICOURT, Comédienne;
  8. Keith DIXON, Professeur honoraire de Civilisation britannique;
  9. Jean-Pierre DUBOIS, Professeur de Droit public, université Paris Sud, Président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme;
  10. Pascale DUBUS, Maître de conférences en Histoire de l'art, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  11. Éric FASSIN, Professeur de Sociologie, université Paris 8;
  12. Susan GEORGE, Essayiste;
  13. François GÈZE, Éditeur;
  14. Laurence GIAVARINI, Maître de conférences en Littérature française, université de Bourgogne;
  15. Gisèle GRAMMARE, Professeure émérite en Arts plastiques, Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  16. André GRIMALDI, Professeur émérite de Diabétologie à la Pitié Salpêtrière; 
  17. Nacira GUENIF-SOUILAMAS, Professeure, université Paris 8;
  18. Sarah HATCHUEL, Professeure de littérature et cinéma anglophones, université du Havre;
  19. François JOUVE, Professeur en Mathématiques, université Paris Diderot;
  20. Thomas LACOSTE, Cinéaste;
  21. Olivier LONG, Peintre et Maître de conférences en Arts plastiques, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  22. Armelle MABON, Maître de conférences en Histoire contemporaine, université Bretagne Sud;
  23. Pascal MAILLARD, Professeur agrégé, université de Strasbourg;
  24. Christophe MILESCHI, Professeur en Études italiennes, université Paris Ouest Nanterre;
  25. Michel MOREL, Professeur formateur agrégé d’italien retraité;
  26. Toni NEGRI, Essayiste;
  27. Frédéric NEYRAT, Sociologue, université de Limoges;
  28. Bertrand OGILVIE, Professeur de Philosophie, université Paris 8;
  29. Marie-Domitille PORCHERON, Maître de conférences en Histoire de l’art, Directrice adj. du CRAE-EA 4291, univ. de Picardie J. Verne;
  30. Manuel REBUSCHI, Maître de conférences en Philosophie, université de Lorraine;
  31. Oreste SACCHELLI, Professeur émérite, Études italiennes, université de Lorraine;
  32. Nicholas SOWELS, Maître de conférences en Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  33. Julien THERY-ASTRUC, Professeur en Histoire, archéologie, littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux, univ. Lyon 2;
  34. Éric VALENTIN, Maître de conférences en Esthétique, université de Picardie Jules Verne;
  35. Jérôme VALLUY, Maître de conférences en Science politique, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne;
  36. Laurence VANOFLEN, Maître de conférences, université Paris Ouest Nanterre;
  37. Sophie WAHNICH, Directrice de recherche au CNRS Paris, Citoyenne;
  38. Caroline ZEKRI, Maître de conférences en Littérature et civilisation italiennes, université Paris-Est Créteil.

 

NOTA BENE

Vous pouvez apporter un soutien finanicer, même modeste, à Bernard Mezzadri, qui doit supporter des frais d"avocat d'un montant d'environ 4000 euros. Il vous suffit de suivre ce lien (la procédure est sécurisée).

https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-bernard-mezzadri

 

Si vous souhaitez indiquer vos qualités, titres fonctions, ou autres, il faut ajouter cette précision à la suite de votre patronyme, ou dans la case réservée à l'indication du lieu, le site qui nous héberge ne prévoyant pas de rubrique spécifique.

 

Christophe MILESCHI    Contacter l'auteur de la pétition

Prénom
Nom de famille
Ville
Pays
   
   
   
   
   
Adresse de courriel
   
Rendre publique votre signature ?
     
   
 
   
Votre adresse de courriel ne sera jamais affichée publiquement, ni divulguée à qui que ce soit.
   
   
   

Facebook

  • lechtiantoine -   "Le Ch'ti Antoine"  Il y a 5 ans maintenant que nous avons décidé de fonder une famille. Après attente et persévérance, notre vie s’est enfin illuminée lorsque mon épouse a annoncé s...
  • Un enseignant-chercheur poursuivi pour avoir cité M. Valls - Pétition de soutien à Bernard Mezzadri Le mercredi 27 janvier 2016, à 14h, Bernard Mezzadri, maître de conférences à l’université d’Avignon et ...
  • Pétition pour une reconnaissance du syndrome d' Ehlers-Danlos, - 5 Associations solidaires : Un cœur pour le SED  (Nord) Ensemble pour Manon  (Loiret) Vivre avec le SED (Metz) Génération SED ( L'Herault) APNED, association des Pa...
  • Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) -   Les signataires de ce texte souhaitent dire leur profond désaccord devant le nouveau mode de calcul des rémunérations des professeurs de classes préparatoires aux grandes école...
  • Orchestre national de Belgique -   Pétition de soutien pour la pérennité de l’Orchestre national de Belgique   Suite à une volonté politique, notre Orchestre national est menacé de disparition dans un futur proc...

Petitions24.net

Nous hébergeons gratuitement les pétitions en ligne. Créez une pétition professionnelle en ligne en utilisant notre service puissant ! Nos pétitions sont mentionnées tous les jours dans divers médias, alors créer une pétition est un excellent moyen de se faire remarquer par le public et par les décideurs.

Faire une pétition en ligne

Facebook

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau