Ardèche

Une belle virée avec le camion dans des coins perdus de l'Ardèche. Même la descente des gorges du même nom, à pied, était vide. On a croisé cinq ou six personnes sur la journée. Maintenant, c'est clair que cinq heures de marche et un retour en autostop, ça calme les prétendants. Et c'est pourtant magnifique !

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau