Collapse (L'effondrement)

Michael C. RUPPERT

"Si vous campez avec d'autres personnes et qu'un ours vous attaque vous n'avez pas besoin de courir plus vite que l'ours. Il vous suffit de courir plus vite que le campeur le plus lent. "

C'est une métaphore très parlante pour expliquer ce vers quoi nous allons...

collapse - l'effondrement

Collapse est un documentaire général qui traite de l’orientation de nos sociétés pour ne pas dire de l’humanité toute entière. Du pic pétrolier (peak oil) en passant par la guerre en Irak ou la démographie exponentielle de la planète, chaque courbe ascendante a forcement son inverse tôt ou tard, à plus forte raison dans un monde fini comme le nôtre, l’inévitable est pour Michael Ruppert, une évidence.

Michael Ruppert ?
C’est un ancien enquêteur de la police de Los Angeles, il a ensuite été journaliste d’investigation pendant 30 ans. Il a enquêté sur le trafic de drogue orchestré par la CIA. C’est l’un des seuls à avoir prévu la crise financière quand tous les experts économiques rejetaient ce scénario. Le pic pétrolier sonnera, d’après lui, le glas de nos sociétés modernes, 90% de notre économie étant basé sur cette ressource (carburant, polymères, plastiques en tous genres, innombrables dérivés …).
La seule chose qui le surprend, c’est la rapidité avec laquelle tout cela se produit et s’enchaîne …

Le film est disponible à l'adresse suivante en une seule partie.

http://www.notre-ecole.net/collapse-effondrement-par-michael-ruppert/

Sinon, vous le trouverez ci-dessous.

Il viendra un temps où mettre un enfant au monde sera un crime prémédité.

Qu'allons-nous faire pour que ça ne se produise pas ?

Le mouvement "survivaliste" dont beaucoup se moque a depuis longtemps engagé des actions concrètes et non seulement des réflexions. Ils n'attendent pas "la" catastrophe, terrés et tremblants comme des lapins, ils oeuvrent à leur niveau pour qu'elle ne se produise pas, ou tout du moins, pour ne pas participer à son arrivée, ce qui est déjà énorme.

Une chose très simple à laquelle nous pouvons tous penser. Quelle est l'énergie fossile dépensée pour ce produit que je vais acheter, consommer, puis peut-être même jeter ? M'est-il absolument indispensable ? Faire la liste de tout ce qui ne l'est pas et ne plus acheter ces produits. Dans l'alimentaire, la liste est gigantesque...Que les pays dont la dépense énergétique est la plus développée réfléchissent à ça et on pourra éventuellement dire ensuite qu'il s'agit bien de pays "développés"...Bien évidemment qu'il y aura des conséquences sur les échanges commerciaux et des crises liées aux intérêts des Etats. Mais soit nous acceptons ces crises et nous apprenons à les gérer ensemble, soit nous continuons chacun dans notre coin à vivre dans le paradigme consumériste et c'est l'Humanité entière qui en subira les conséquences.

Il reste à déterminer ensuite le moment où le point de non retour sera dépassé.


blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau