Consciences inversées. (spiritualité)

Certains disent que le "système" est responsable de tout, que ce système est le poison ingéré et qu'il est transmissible.

Lorsqu'on observe les crises actuelles sous le jour du "moi encapsulé", on réalise que les dérives des sociétés capitalistes reflètent l'état de conscience des gens qui la composent et que ce "moi encapsulé" crée le système et non l'inverse.

Est-ce qu'un moteur de voiture peut fonctionner sans tous les éléments qui le composent ? Possède-t-il une vie propre capable d'influer sur les fonctionnements de chaque élément ?

Il y a nécessairement des organismes plus puissants et ceux-là ont un réel impact sur l'ensemble.

Le système ne représente qu'une vision englobante du moteur. Pas son explication.

On aurait pu envisager dans les siècles passés que l'intérêt personnel aurait été guidé par un souffle universel, qu'aucun élément du moteur ne se serait senti tout puissant, que la participation à un maintien équilibré de toutes les activités, quelles soient économiques, philosophiques, culturelles, existentielles, aurait créé un ciment respecté. 

Le concept de tribu est fondé sur cette idée et elle est appliquée dans tous les actes et toutes les pensées.

Que s'est-il passé pour que ce respect immuable de l'équilibre ait volé en éclat ?

Les peuples, eux-mêmes, n'y avaient aucun intérêt.

C'est d'avoir accordé des Privilèges à certains hommes qui a déclenché le désastre et d'avoir laissé ces hommes constituer ensuite des systèmes pérénisant leur main mise.

Déléguer sa pensée à autrui est une condamnation. Ou alors, il faudrait absolument que les esprits choisis soient des individus ayant développé une Haute Synergie, n'ayant aucun projet personnel, aucune intention egotique.

Dès lors que les Elus sont des individus inaccomplis intérieurement, le pouvoir obtenu sera source d'identification. Cette identification sera vénérée, adulée, recherchée par d'autres. Les conflits guerriers naîtront de conflits d'ego. Et d'autres egos, conditionnés comme leurs pairs, grossiront les rangs des aveuglés. 

Pourquoi ces Privilèges ont-ils été accordés à certains Elus ? Pourquoi le Peuple s'est-il défait de sa propre force ?

Par souci de confort intellectuel, pour se décharger des efforts d'organisation, pour déléguer sa pensée, par faiblesse aussi...

L'habitude ayant installé ses repères depuis des millénaires, il est extrêmement difficile d'envisager simplement un autre fonctionnement.  

Je ne crois absolument pas à une correction sur un plan continental, ni même national...

Seules des petites structures parviendront à réfléchir réellement, en toute conscience, avec une participation pleine de chacun.

Dès lors que des groupes de pensées émergent, la pensée se réduit. Il ne s'agit pas d'ériger de nouveaux fonctionnements sur des structures identiques mais d'inverser intégralement le fonctionnement. Il ne s'agit même pas de discuter sans fin sur un projet économique, social, culturel et autres domaines, il s'agit d'ériger un plan de survie.

Retour à la Terre.

Retour à l'Esprit.

Retour à l'Amour.

Conscience Universelle, Conscience existentielle, conscience individuelle.

 

Actuellement et cela depuis des millénaires, quelques consciences individuelles propagent leurs idées dans les consciences existentielles en arguant avoir reçu la bénédiction d'une conscience universelle, divine...

Il faudrait s'asseoir au sommet d'une colline et regarder en soi, dans le silence. Prendre conscience de ce désastre des consciences inversées.

Une fois fait, il sera possible d'oeuvrer à une Nouvelle Humanité.

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau