Courage.

En fait, quand il me prend l'idée absurde de m'intéresser au monde qui nous est présenté et qui est très loin de représenter sa totalité, au lieu de dire, "Courage, le pire est derrière nous", je préfère "Courage, le meilleur est déjà passé. " J'en arrive même parfois, à de brefs instants, à comprendre quelque peu, ces individus qui vivent dans l'illusion des plaisirs rapportés, toutes les choses éphémères. Non, non, je ne les envie pas, je n'en suis quand même pas là...Et puis, je ne souhaite pas affûter moi-même la lame de la guillotine. Un jour, je vivrai avec la femme que j'aime dans un lieu silencieux, inhabité, isolé. Je ne m'intéresserai plus à rien. Ça me permettra de progresser.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau