Dans les forêts...

"Il me semblait que les hautes montagnes, les rivières, les lacs, les beaux arbres, les fleurs et les animaux traduisent bien mieux l'essence divine que les hommes avec leur vanité, leur esprit de mensonge et leur insupportable égocentrisme. Les arbres en particulier étaient mystérieux et me semblaient traduire immédiatement le sens incompréhensible de la vie. C'est pourquoi la forêt était l'endroit où l'on ressentait le sens le plus profond et l'activité la plus frémissante de la nature. "Carl Gustav Jung.

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau