De pire en pire...

Vous avez dit "démocratie"...?

Une mère de famille Commentryenne a partagé la publication, ce qui lui a valu la visite de la gendarmerie et une convocation au poste. 

La réforme des rythmes scolaires en partie financée par les commentryens

La gendarmerie de Commentry a convoqué une mère de famille de Commentry parce que celle-ci avait relayé une publication de la page Facebook de "Commentry pour tous" dont le contenu avait également été reproduit sous forme de communiqué (lire ICI). Les élus de "Commentry pour tous" ont immédiatement réagi par le nouveau communiqué ci-dessous.

Communiqué de "Commentry pour tous":

Visite des gendarmes acte 2. Le Conseil municipal est le lieu ou s'exerce la démocratie, il est ouvert au public. "Commentry pour tous", dans sa dernière publication Facebook, invite les familles à assister au conseil du samedi 12 juillet à 10h30. Il y sera question de l'aménagement du temps scolaire, enjeu capital pour nos enfants.

Une mère de famille Commentryenne a partagé la publication, ce qui lui a valu la visite de la gendarmerie et une convocation au poste. Le groupe d´opposition est profondément choqué par de telles pratiques et s'interroge sur le bon déroulement de la démocratie locale.e convocation au poste. Le groupe d´opposition est profondément choqué par de telles pratiques et s'interroge sur le bon déroulement de la démocratie locale.

La Montagne a immédiatement réagi et publié cette brève dans ses colonnes
Déjà, durant la campagne électorale des municipales, des gendarmes de Commentry s'étaient rendus au domicile de Sylvain Bourdier pour une histoire d'affiches qui avaient pourtant été collées sur des panneaux "expression libre" (lire LA). Les colistiers de la liste proche du Front de Gauche s'étaient émus de cette initiative alors que la campagne électorale battait son plein. Raison pour laquelle ces derniers ont intitulé leur communiqué " Visite des gendarmes, acte 2". Alors les gendarmes de Commentry font-ils du zèle ? Certains s'interrogent, car la page qui a été partagée sur facebook ne comportait pourtant rien de répréhensible en soi. On attend en tout cas que la justice démontre le contraire.

Aujourd'hui, la majorité municipale a confirmé qu'elle imputerait une partie du coût de la réforme des rythmes scolaires aux familles dont les enfants sont inscrits dans les établissements scolaires de la commune. Le Maire n'a donc pas pris en compte les protestations de certains de ses administrés. Mais les familles mécontentes n'ont peut-être pas dit leur dernier mot. En tout cas, les prochains mois peuvent encore réserver bien des surprises.

11 Juillet 2014 Publié par RegardActu

http://www.regardactu.com/2014/07/la-reforme-des-rythmes-scolaires-en-partie-financee-par-les-commentryens.html

http://www.regardactu.com/2014/07/premiere-reunion-publique-des-elus-de-commentry-pour-tous.html

https://www.facebook.com/lalternative.commentry?fref=ts

Une mère de famille Commentryenne a partagé la publication, ce qui lui a valu la visite de la gendarmerie et une convocation au poste.

La réforme des rythmes scolaires en partie financée par les commentryens

La gendarmerie de Commentry a convoqué une mère de famille de Commentry parce que celle-ci avait relayé une publication de la page Facebook de "Commentry pour tous" dont le contenu avait également été reproduit sous forme de communiqué (lire ICI). Les élus de "Commentry pour tous" ont immédiatement réagi par le nouveau communiqué ci-dessous.

Communiqué de "Commentry pour tous":

Visite des gendarmes acte 2. Le Conseil municipal est le lieu ou s'exerce la démocratie, il est ouvert au public. "Commentry pour tous", dans sa dernière publication Facebook, invite les familles à assister au conseil du samedi 12 juillet à 10h30. Il y sera question de l'aménagement du temps scolaire, enjeu capital pour nos enfants.

Une mère de famille Commentryenne a partagé la publication, ce qui lui a valu la visite de la gendarmerie et une convocation au poste. Le groupe d´opposition est profondément choqué par de telles pratiques et s'interroge sur le bon déroulement de la démocratie locale.e convocation au poste. Le groupe d´opposition est profondément choqué par de telles pratiques et s'interroge sur le bon déroulement de la démocratie locale.

La Montagne a immédiatement réagi et publié cette brève dans ses colonnes
Déjà, durant la campagne électorale des municipales, des gendarmes de Commentry s'étaient rendus au domicile de Sylvain Bourdier pour une histoire d'affiches qui avaient pourtant été collées sur des panneaux "expression libre" (lire LA). Les colistiers de la liste proche du Front de Gauche s'étaient émus de cette initiative alors que la campagne électorale battait son plein. Raison pour laquelle ces derniers ont intitulé leur communiqué " Visite des gendarmes, acte 2". Alors les gendarmes de Commentry font-ils du zèle ? Certains s'interrogent, car la page qui a été partagée sur facebook ne comportait pourtant rien de répréhensible en soi. On attend en tout cas que la justice démontre le contraire.

Aujourd'hui, la majorité municipale a confirmé qu'elle imputerait une partie du coût de la réforme des rythmes scolaires aux familles dont les enfants sont inscrits dans les établissements scolaires de la commune. Le Maire n'a donc pas pris en compte les protestations de certains de ses administrés. Mais les familles mécontentes n'ont peut-être pas dit leur dernier mot. En tout cas, les prochains mois peuvent encore réserver bien des surprises.

11 Juillet 2014 Publié par RegardActu

http://www.regardactu.com/2014/07/la-reforme-des-rythmes-scolaires-en-partie-financee-par-les-commentryens.html

http://www.regardactu.com/2014/07/premiere-reunion-publique-des-elus-de-commentry-pour-tous.html

https://www.facebook.com/lalternative.commentry?fref=ts

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau