Dictature républicaine (politique)

 

Aristote 1

 

Depuis 2010, l'indemnité des recteurs était de 15 200 € + un complément au mérite pouvant aller jusqu'à 45% de cette somme, soit 22 040€ maximum par an.

Depuis décembre 2014, cette indemnité est désormais de 25 620 euros + un complément au mérite pouvant aller jusqu'à 45% de cette somme, soit 37140€ maximum.

La prime a donc été augmentée de 68,5% !

Voici l'arrêté : 


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000029965566&dateTexte=&oldAction=dernierJO&categorieLien=id

 

Et cette augmentation des recteurs fait suite à l'augmentation dont ont déjà bénéficié tous les hauts fonctionnaires:


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029837562&categorieLien=id

 

« Ce n'est ni une fleur ni un cadeau fait aux recteurs, se défend l'entourage de la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. On rectifie une anomalie, car les recteurs gagnaient moins que leurs subordonnés - inspecteurs d'académie et secrétaires généraux. » Les recteurs avaient été « oubliés » des revalorisations précédentes des autres personnels d'encadrement et subissaient « un énorme retard ».

L'État reconnaît lui-même qu'il existe de très gros salaires et il juge qu'il est logique de régulariser ceux qui n'en avaient pas profité. Et il juge que c'est une raison recevable ????

 

Il faut comprendre le système mis en place. 

Dans une dictature, le Pouvoir a deux objectifs :

Maintenir la population de base dans des difficultés financières si importantes que toute contestation est étouffée. Personne ne prendra le risque de monter des barricades quand la survie quotidienne est déjà gigantesque. Arsitote l'a expliqué il y a bien longtemps....Il faut juste relire les Anciens....Qui va rsiquer des jours de grève non payés quand les fins de mois commencent le 15 ?...

Par contre, il faudra que le Pouvoir asservisse toute la Hiérarchie en lui offrant une qualité de vie indéniable. Cette Hiérarchie se montrera dès lors intraitable dans l'application des directives du Pouvoir.

Il est important également que le Pouvoir use de subterfuges multiples pour laisser croire au Peuple que sa situation est prise en considération. il s'agira donc de créer des "conflits", des peurs, de les méditaiser et de montrer les interventions du Pouvoir pour régler ces différents. L'antisémtisme et l'insécurité sont devenus les deux valeurs sûres pour l'État. Il suffit d'écouter les voeux du Président pour s'en convaincre. Et si ces deux paravents ne sont pas assez puissants, il suffira de créer des battages médiatiques autour de deux ou trois cas pour que la colère du Peuple soit détournée. 

L'antisémitisme n'est pas une cause nationale. Et quand je dis ça, je passe pour beaucoup pour un antisémite.....C'est justement là toute la perversité du système. 

L'insécurité est un phénomène créé par les difficultés sociales dont le Pouvoir se sert pour générer les peurs dont il a besoin pour asservir le Peuple.

J'appelle donc cela une Dictature républicaine. Le Pouvoir a été élu. Il fait ce qu'il veut. Selon des plans mûrement réfléchis. La conscience morale est inexistante. L'enrichissement personnel est l'objectif principal. 

 

Valls explique au Peuple que "des efforts très importants devront être menés pendant des années"....

Quels efforts ? Pour qui ? 

Il faut comprendre le système. En martelant que la situation est grave, on crée chez les individus une résignation et même une certaine culpabilité pour celui qui ose "réclamer" alors que tout le monde est dans la misère.....

Non, pas tout le monde, c'est faux. 

 

Toute la dialectique des Puissants est mûrement réfléchie, analysée, apprise dans les Hautes écoles.....Ils sont tous formés dans le même moule. Il ne faut surtout pas les prendre pour des idiots. Ils savent très bien ce qu'ils font.

Valls appelle la population à faire preuve de solidarité envers les Sans-abris. Culpabilisation.

La médiatisation des voitures brûlées au 1er de l'an. Peur.

Écoutez les médias et cherchez surtout à qui ils appartiennent :

 

A qui profite le crime ?

 

Mais attention, si vous le dites trop fort, vous serez identifié comme un "complotiste", on dira de vous que vous êtes dans "la confusion mentale", on vous invitera à manger des pilules roses. 

Il faut comprendre le système.....

 

 

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau