Evgueni Tataïev

Merci à Christian, sur le site IPAGINATION
Par Carpentier Christian , Le 08/11/2013 à 07:06
http://www.ipagination.com/textes-a-lire/afficher/le-christ-le-bouddha-et-l-animal-par-carpentier-christian

 

"Du plus loin que remontent mes souvenirs, je n'ai jamais eu, dans la vie, d'autre modèle et d'autre but que le Christ et Bouddha, ou du moins l'idée - confuse au départ mais prenant de la netteté avec le temps et l'expérience - de la perfectibilité de l'homme et de de sa capacité à atteindre un état de grâce absolue. Je parle ici de ce sentiment de grandeur de l'âme, élevée au sommet de la paix et de l'amour. J'ai relu récemment la Pesanteur et la Grâce, de Simone Veil. Quelle richesse!

Du fait même de la pesanteur inhérente à la condition primitive de l'homme, la grâce ne saurait, lors de son apparition, qu'être ponctuelle, furtive, affleurer comme une île, souvent sans la volonté de celui qui la reçoit.

Le travail d'une vie est à mon sens d'identifier ces moments particuliers, d'observer les conditions qui ont permis leur apparition, et œuvrer à centrer son vécu sur les émotions, les actes et et les connaissances observées. L'objectif est de mettre en place dans son quotidien, avec une méticulosité quasi scientifique, tous les éléments dont la conjonction aboutit à l'apparition de cet état de grâce que, selon les cultures, on peut appeler état de Christ, de Bouddha, éveil ou autre, et de s'abandonner en confiance à la réalisation de ce sentiment de plénitude.

 

Si j'ai mentionné plus haut la condition primitive de l'homme, j'ai cependant l'intuition que c'est en recontactant une part de notre "animalité" que nous pouvons faire surgir, aboutir cet état particulier. J'observe en effet que si, face à certains évènements, l'homme réagit encore souvent en animal, avec des réflexes instinctifs de défense par exemple, ou de peur, il n'a du monde qu'une perception "humaine", limitée par son intellect, lequel analyse et filtre non seulement les informations fournies par nos cinq sens, mais aussi l'intuition, laquelle est le fruit du travail de tri, de comparaison et de déduction de notre inconscient. Je vois ici une inversion grave: l'homme perçoit le monde en homme et réagit en animal, alors que dans une logique chronologique, il devrait appréhender son environnement avec son expérience héritée de son appartenance à la faune, et agir en "Homo Sapiens", en être capable de penser la réalité. (...)

Faire partie intégrante du monde du monde qui nous entoure, nous relier au vivant, à la matière, à l'énergie de ce monde, c'est retrouver notre part animale, c'est nous rapprocher de notre vraie nature, c'est trouver la Paix.

Agir et réagir en être humain, pensant et pacifié par notre juste place, c'est nous permettre de ressentir de la compassion, être dans l'empathie et le partage, c'est vivre l'Amour, totalement confiants.

 

J'ai le sentiment profond, avec des millions de gens avec moi, partout, tout le temps, d'avoir, à plusieurs reprises dans ma vie, été baigné par cette grâce. J'ai également la conviction très profonde que c'est dans cette paix et dans cet amour que se trouve non seulement la clé de la réalisation harmonieuse de chacun d'entre nous, mais également, d'une manière collective, la raison d'être que doit puiser l'Humanité pour sortir de la nuit dans laquelle elle s'est plongée tout au long de ce siècle, dont le futur retiendra les guerres, les génocides, la destruction des écosystèmes et de la nature à grande échelle, la désintégration des valeurs sociales, l'inhumanité croissante...

Je ne crois pas que l'an 2000 sera une date importante pour l'Homme. Je crois, hélas, qu'il faudra attendre très longtemps encore pour voir la conscience ressurgir sur cette planète folle, pour entendre les voix de milliers de Christ et de Bouddha s'élever au-dessus de l'incessant vacarme, et pour accepter enfin de marcher, ensemble, dans une aurore lumineuse, en direction de la paix de tous et de l'amour de chacun."

 Mandala

Evgueni Tataïev   "Flexions et Réflexions de l'Âme" (1974) - - - 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau