Grève de la faim

FORUM "VIGILANCE RYTHMES SCOLAIRES"  ACCUEIL :
http://vigilance-rs.clicforum.fr/index.php

FORUM "VIGILANCE RYTHMES SCOLAIRES"  RUBRIQUES :
http://vigilance-rs.clicforum.fr/f2-vigilance-rythmes-scolaires.htm

GROUPE FACEBOOK "RYTHMES SCOLAIRES : ARRETEZ LE MASSACRE !" ( plus de 9600 membres )
https://www.facebook.com/groups/609556085733767/




Publié le 30/06/2014 à 21:30 Vu 5203 fois 
Loire: un maire en grève de la faim contre la réforme des rythmes scolaires 
http://www.leprogres.fr/loire/2014/06/30/la-maire-de-saint-medard-en-forez-… 
Évelyne Flacher, maire de Saint-Médard-en-Forez, veut faire de sa commune un symbole de résistance contre la réforme des rythmes scolaires. « Je ne partirai qu’avec les pompiers. Je ne lâcherai rien », affirme-t-elle, quelques heures après le début de son action débutée lundi matin



Si de juin 2013 à octobre 2013, elle a travaillé avec les parents d’élèves pour essayer de mettre en place les nouveaux rythmes scolaires définis par le décret gouvernemental, la maire en a conclu que sa commune ne pourrait pas les appliquer. « D’une part, les rythmes de l’enfant ne sont pas respectés. D’autre part, leur mise en place imposerait une augmentation de 7 % des impôts. En pleine crise, ce n’est pas possible ».

Evelyne Flacher a donc choisi l’action médiatique pour riposter. Installée dans un fauteuil devant la mairie, elle a organisé ce qui ressemble fort à un coup de communication. « J’ai annoncé ma décision au conseil municipal qui m’a apporté son soutien unanime. Depuis, nous avons mis en place plusieurs commissions : logistique, sécurité, médicale ».




Communiqué de presse d’Evelyne Flacher : 

Ce message s’adresse à toute personne en désaccord avec la réforme scolaire telle que celle proposée aujourd’hui et qui souhaite plus de démocratie : soit les élus, parents d’élèves, enseignants, spécialistes de l’enfance… Nous sommes pour une refonte de l’école primaire prenant en compte les rythmes de nos enfants, leur bien-être, le coût (650 millions pour l’Etat et 1 milliard pour les collectivités territoriales), la sécurité… Une réforme juste, identique à tout le monde (privé, public, urbain, ruraux, riches, pauvres). Depuis 1 an, nous tentons de nous faire entendre par le gouvernement pour dialoguer en respectant les voies judiciaires.
La réponse faite est la surdité, l’irrespect, l’interdiction d’accès aux médias nationaux.
Depuis 5 mois, le Conseil d’Etat n’a toujours pas statué sur nos recours.
Sommes-nous en dictature ou au pays des Droits de l’Homme ?
Face à cela, le gouvernement fait l’autruche en jouant le montre et avec d’es menaces violentes infondées juridiques. (Pour les élus : amendes, suspension…)
Je me vois donc, moi femme, élue de la république, contrainte de faire la grève de la faim pour que l’on nous entende. Messieurs HOLLANDE, HAMON en êtes-vous flattés ?
J’appelle tous les élus à nous rejoindre en votant d’urgence la dernière délibération qui permet aux maires de fixer les horaires de l’école publique et lui donne le droit d’assigner l’Inspection Académique au Tribunal Administratif en cas de non-respect de ces horaires.
Cette délibération est légale car basée sur la loi.
J’en appelle à toutes personnes qui le souhaitent à nous soutenir par signature sur internet. Ou à nous faire le plaisir de sa visite.
Nos revendications, bien légitimes, sont les suivantes :

  • Que le Conseil d’Etat rende son verdict sur nos recours
  • Prise en compte, par voie juridique, de notre dernière délibération.
  • Un face à face sur les chaînes nationales entre Mr HAMON, Mr SCHOETTL (que vous connaissez, et moi-même. Attention qu’il ne mente pas lors de ce débat et qu’il soit enfin respectueux des élus de la République.
  • Que nous ayons libre accès à tous les médias nationaux jusqu’à la fin.
  • Enfin, que l’on retravaille ensemble ce projet avec des élus (urbains et ruraux), des parents d’élèves, des enseignants, des professionnels de la santé des enfants (dont Mme LECONTE) et vous.


Enfin Messieurs HOLLANDE et HAMON, votre immunité n’est pas éternelle. Sachez que vous serez attaqué pour NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER si je viens à décéder ou à garder des séquelles.
A compter du 2 juillet, un cabinet d’avocat réputé sera mandaté notamment par ma famille, amis, et des élus de la république ou autres.
Ce n’est pas la première fois que l’Etat sera assigné en justice et perdra. A vous de jouer Messieurs !!!
Le Maire de Saint-Médard en Forez Evelyne Flacher

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau