Harcèlement sexuel

Je ne comprends même pas comment des "hommes" peuvent se comporter de la sorte. 

C'est au-delà de ma capacité de raisonnement.


Dix femmes reviennent sur les lieux publics où elles se sont fait harceler

"Elle se réapproprient ce qui leur est arrivé", confie la photographe Eliza Hatch.

 03/12/2017 04:48 CET | Actualisé 03/12/2017 04:49 CET

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

HARCÈLEMENT - Il y a quelques mois, Eliza Hatch marchait dans la rue, à Londres, quand un homme l'a dépassée en lui demandant de "sourire". Ces mots ont poussé cette photographe de 23 ans à créer un projet poignant sur le harcèlement sexuel, judicieusement intitulé Cheer Up Luv ("Un p'tit sourire, ma belle").

Cette série de photos montre des dizaines de femmes dans les différents endroits où elles se sont fait siffler ou harceler sexuellement. Chacune raconte son expérience; beaucoup de ces agressions se sont produites dans des lieux publics: un trottoir, au coin de la rue, un banc...

Eliza Hatch raconte au HuffPost américain qu'après avoir entendu cet inconnu lui réclamer "un p'tit sourire", elle s'est sentie très en colère. "Cette phrase, que j'entends régulièrement, a fini par m'énerver à tel point que j'ai eu besoin de faire quelque chose", confie-t-elle. "Cela m'a poussée à aborder le sujet du harcèlement avec mes amies. Nous avons fini par échanger sur nos expériences pendant plus d'une heure, en parlant du harcèlement sexuel comme si c'était la chose la plus banale qui soit."

A post shared by Cheer Up Luv

blog

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.