Jackpot pour l'école privée

Le pire, c'est qu'ils ont l'air surpris...Depuis un an que je le répète.

Et c'est évidemment VOLONTAIRE DE LA PART DU GOUVERNEMENT. 


Selon Le Canard enchaîné, la réforme des rythmes scolaires favorise... l'école privée

Le Canard enchaîné · 20 sep. 2014 à 18:12 · Commentaires 1

Ecole privée

Un comble pour un gouvernement de gauche : selon Le Canard enchaîné, la réforme des rythmes scolaires est une aubaine... pour l'école privée. A double titre : en terme d'effectifs et de budget. "La réforme des rythmes scolaires n'étant obligatoire que dans le public, 90% des écoles privées ont décidé de ne pas l'adopter. Du coup, elles connaissent un afflux de nouveaux élèves, que leurs parents hostiles à la semaine de 4,5 jours, ont retiré du public. La réforme fait donc gonfler les effectifs", assure l'hebdomadaire sans toutefois donner le moindre chiffre.


Mais il y a mieux : grâce à la réforme des rythmes, l'école privée fait une bonne opération... financière ! Aujourd'hui, les mairies, qui financent en partie l'école publique, versent aux écoles privées un "forfait communal" compensatoire, calculé en fonction du coût moyen d'un élève dans les écoles publiques. Vous voyez l'idée ? "Les dépenses supplémentaires des communes pour les nouvelles activités périscolaires vont gonfler ce coût moyen", explique Le Canard. Du coup, le "forfait communal" compensatoire, versé aux écoles privées, va automatiquement augmenter.

Des effectifs en hausse, un budget en hausse : l'école privée apparaît donc comme la principale bénéficiaire d'une réforme... qu'elle ne s'applique pas. Incroyable, non ?


*** Source
- "Une réforme tout bénéf pour l'école privée", Le Canard enchaîné n°4899, 17.09.2014

Ecole privée, Canard enchaîné

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau