Jardiner

Pendant ma convocation hier en hôpital psy, le psychiatre me dit à un moment que je me posais peut-être trop de questions et qu'il serait plus sain pour moi d'aller m'occuper de mon jardin. Mais quand je regarde une salade qui pousse, j'en viens à me demander comment c'est possible....Non pas la photosynthèse et tout l'incroyable fonctionnement des molécules mais juste comment "l'idée" elle-même de cette vie est apparue ? Non pas le "Comment" du phénomène mais le "Pourquoi" ? Et si "Pourquoi" il y a, quelle était l'intention. Et du coup, je réalise que la question concerne tout ce qui vit et que dès lors, ce qui vibre en moi est issu de la même intention....Oui, mais alors, que dois-je en faire pour que cette intention soit satisfaite ? Comment honorer au mieux le don de cette intention en moi ? Alors, je m'assois et je regarde la salade qui pousse. Au mieux de ce qu'elle peut faire. Et du coup, j'ai ma réponse. Je dois faire au mieux de ce que je peux faire. Mais comment savoir alors ce qui est en moi et qui ne demande qu'à s'exprimer ? 
La salade le sait peut-être pour elle, peut-être que sa conscience n'est pas parasitée, peut-être que la simplicité de son existence lui permet d'extraire intégralement tout ce qu'elle porte jusqu'à devenir la plus belle salade qu'elle pouvait être. Mais alors, en moi, où se trouve cette conscience ? Comment la découvrir et comment ensuite m'en servir ? Dois-je atteindre la même simplicité d'existence que cette salade pour découvrir ce que je porte ? ......... J'aime de plus en plus aller au jardin......Toutes ces questions, ça me repose.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau