Le monde vicié du pouvoir. (politique)

 

Deux ans que je ne suis plus enseignant. S'y ajoute désormais une honte de ma nationalité. Il me devient douloureux aujourd'hui d'être identifié à ce pays. Les gens qui nous gouvernent me révulsent et comme je ne peux rien faire contre eux, il me reste comme solution de m'identifier uniquement à l'humain et non plus à cette nation car ces gens-là n'ont rien d'humain. Ils ne sont que des marionnettes sordides, pitoyables, nauséabondes, pestilentielles, des esprits contaminés par la soif de pouvoir et la volonté d'enrichissement personnel, la gloriole égotique d'un monde ancien. Je rejette intégralement  ce monde vicié et pervers et je ne souhaite que son effondrement. 

 

 


 

François Hollande a remis la légion d'honneur au prince héritier d'Arabie saoudite

 Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 
François Hollande recevant le prince héritier saoudien Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz Al Saoud à l'Elysée le 4 mars 2016.

François Hollande recevant le prince héritier saoudien Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz Al Saoud à l'Elysée le 4 mars 2016.

 

AFP/ STEPHANE DE SAKUTIN

Mohammed ben Nayef, prince héritier d'Arabie saoudite, s'est vu remettre la légion d'honneur vendredi 4 mars par François Hollande à l'Elysée.

L'Elysée a confirmé l'information de l'agence de presse saoudienne SPA. Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Nayef, également ministre de l'Intérieur du royaume, a bien été décoré de laLégion d'honneur vendredi 4 mars par le président François Hollande, a indiqué l'Elysée ce dimanche. 

LIRE AUSSI >> Arabie Saoudite: révolution au palais des Al-Saoud 

Cette visite, inscrite à l'agenda présidentiel, n'avait fait l'objet d'aucune communication de l'Elysée vendredi. Cette décoration a suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, alors que depuis le début de l'année, le régime saoudien a procédé à 70 exécutions, la dernière ayant eu lieu ce dimanche avec la décapitation d'un Saoudien condamné à mort pour meurtre. En 2015, 153 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite, selon un décompte fondé sur des chiffres officiels, un niveau inégalé depuis 20 ans dans ce royaume ultra-conservateur régi par une interprétation rigoriste de la loi islamique

"Une pratique protocolaire courante" selon l'Elysée

Le prince héritier a reçu cette décoration "au titre de personnalité étrangère, une pratique protocolaire courante", a souligné l'entourage de François Hollande. Le président de la République avait lui-même été "décoré de l'ordre suprême du Royaume" lors d'une de ses visites en Arabie saoudite, a-t-on rappelé de même source. La France entretient des relations très suivies avec l'Arabie saoudite, allié important en Syrie dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) et avec lequel Paris a conclu d'importants contrats d'armement

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau