Krishnamurti : une crise de conscience

 

« Nous disions combien il était important de provoquer dans l’esprit humain la révolution radicale. La crise est une crise de conscience, une crise qui ne peut plus accepter, aucunement, les vieilles normes, les vieux modèles, les anciennes traditions et, en considérant ce que le monde est maintenant, avec toute la misère, les conflits, la brutalité destructrice, l’agression, et ainsi de suite… l’homme est resté tel qu’il était, il est toujours brutal, violent, agressif, cupide, compétitif, et il a construit une société sur ces bases.

Ce que nous essayons de faire dans toutes ces discussions, ces discours ici est de voir si nous pouvons radicalement apporter une transformation de l’esprit, ne pas accepter les choses telles qu’elles sont, mais de les comprendre, de les étudier, de les examiner. Donnez votre cœur et votre esprit dans tout ce que vous recherchez. Une façon de vivre autrement. Mais ça dépend de vous et de personne d’autre, car dans ceci, il n’y a pas d’enseignant, d’élève, il n’y a pas de chef, ni de gourou, il n’y a pas de maître, pas de sauveur, vous êtes vous-même le professeur, l’élève, vous êtes le maître, vous êtes le gourou, vous êtes le chef, vous êtes tout ! Comprendre, c’est transformer ce qui est. »

Jiddu Krishnamurti

 

blog

Commentaires (2)

Thierry LEDRU
  • 1. Thierry LEDRU | 17/06/2020
Bonjour Cherif
Il est délicat de répondre en quelques lignes à votre demande.
Les caractéristiques matérielles de la société sont les piliers sur lesquelles elle a bâti un monde de "l'avoir" au détriment de "l'être". L'humanité extrait de la planète les trésors qu'elle ne trouve pas en elle. Et par là, elle épuise la Terre jusqu'à mettre en péril tout ce qui y vit. Il n'y a pas à mon sens de caractéristiques morales étant donné que cette humanité n'a pas de morale dans ce champ d'exploitation. On ne pourrait parler que d'absence de morale ou d'une morale dévoyée.
Il n'y a pas plusieurs solutions mais une seule. La décroissance matérielle alimentée par une croissance spirituelle.
"Je suis riche des biens dont je sais me passer" Louis Vignée.
Chérif DIALLO
  • 2. Chérif DIALLO | 16/06/2020
Bonjours, la video
A travers la vidéo sur la révolution des consciences de Krishnamurti, vous voudrez bien m'indiquer les caractéristiques matérielles, humaines et morales de la société tournée vers le progrès et les solutions aux problèmes qui se posent. Merci d'avance

Ajouter un commentaire