L'instant présent.

Je fais une distinction entre le présent et l'instant présent.

Je lis parfois qu'il faut rester dans l'instant présent. Je pense que pour y parvenir, il convient au préalable d'avoir identifié le présent et d'avoir appris à en nourrir l'instant présent.

Vivre dans le présent consiste à unifier en soi les expériences du passé et à s'en servir pour les projets à venir.

Un exemple : Pour notre raid à vélo, on a cherché à se souvenir des erreurs qu'on avait commises dans les raids précédents, du matériel trop lourd ou finalement inutile, une préparation physique trop intense et qui avait consommé trop d'énergie ou une préparation physique insuffisante qui ne nous permettait pas d'assumer les efforts. Il convient de la même façon de cartographier minutieusement le parcours et d'anticiper sur d'éventuelles variantes. C'est un travail sur le passé et sur le futur, la lecture attentive des expériences pour se projeter sur celle à venir. C'est là que le présent prend forme. Et une fois que ce présent est clairement validé, l'exploitation pleine et entière de l'instant présent sera rendu possible. L'instant présent sera au coeur du présent.  

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau