l'Ordre public (politique)

DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN 
Art. 10. -
Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.


 

L'État prend des décisions qui troublent l'ordre public et favorise "son ordre privé "et il ne va évidemment pas se condamner lui-même.

C'est au Peuple de le faire.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau