La culpabilité et la peur (école)

C'est fascinant de voir les méthodes employées par le Ministère pour étouffer la contestation.

 

La culpabilité :

"Les parents qui refusent la classe le mercredi agissent contre le bien de leurs enfants" (Non, ils les protègent)

"Les Maires qui cadenassent les écoles ne respectent pas l'école de la république;" ( Ah ben si justement. C'est le GVT qui ne la respecte pas.)

"Les enseignants réfractaires n'ont pas conscience de la gravité de leur démarche." ( Si, si, totalement conscient. Faut arrêter de nous prendre pour des huitres...(Total respect aux huitres soit dit en passant.)

 

La peur:

"L'école est obligatoire et les parents qui choisissent de garder leurs enfants le mercredi seront convoqués par les Inspecteurs."  ( faux argument: l''instruction est obligatoire mais pas l'école)

"Il reste la suspension des allocations familiales comme recours." ( Le gvt a supprimé cette option en 2013...Ils ne savent même pas ce qu'ils font...)

"Les Maires contestataires seront sanctionnés et peuvent même perdre leur mandat." (Ce qui reviendrait à rendre invalide le vote de la population ? C'est démocratique ça ? Et les hommes politiques condamnés et qui sont pourtant au GVT ? Harlem Désir par exemple...

"Les enseignants qui appellent au boycott seront convoqués par leur supérieur hiérarchique de circonscription. "

(Et alors ? On peut même aller au tribunal si ça vous dit...J'y réfléchis...)

 

Alors, pourquoi ces méthodes ?

Parce que cette Réforme est inacceptable et qu'ils le savent mais que leurs objectifs de démolition sont prioritaires. Ils tirent les dernières cartouches...J'ai même entendu des spots publicitaires à la radio...

 

Ce qui m'énerve également, c'est d'imaginer qu'en 2017, la population sera soulagée de pouvoir voter "pour le changement, pour la France..."

 

On n'est pas sorti de l'auberge...(J'aimais bien cette expression quand j'étais gamin...)

 

 

5 février 2013. – Une loi, d'application immédiate publiée au journal officiel le 1er février, vient de mettre fin à la suppression des allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire, sanction inscrite dans la loi n° 2010-1127 du 28 septembre 2010 visant à lutter contre l'absentéisme scolaire dite « loi Ciotti ».

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau