3) La GTMC, massif du Cézallier

Une lecture très instructive sur wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9zallier

Le massif du Cézallier, qui peut aussi s'écrire Cézalier (en auvergnat Sejalyé), est un plateau volcanique français situé dans le Massif central, entre les monts Dore et les monts du Cantal. Il est partagé entre deux départements : le Puy-de-Dôme et le Cantal.

L’altitude moyenne du massif est située entre 1 200 et 1 500 m. Le point culminant du massif est le signal du Luguet (1 551 m).


Un magnifique massif que nous ne connaissions pas, des paysages extraordinaires, un silence impressionnant. Immensité des plateaux.

gtmc-ete-2012-016.jpgLe village de la Godivelle avec ses deux lacs, un de formation volcanique et l'autre d'origine glaciaire. Une longue traversée des plateaux puis une montée au col de Charmouroux...D'abord par la route

gtmc-ete-2012-015.jpgpuis la fin sur une piste.

gtmc-ete-2012-021.jpg

On vient du fond, de tout en bas...

gtmc-ete-2012-019.jpgOn a rempli les gourdes au dernier hameau, on a le repas du soir dans les sacoches, il ne reste qu'à trouver un endroit pour planter la tente.

De "l'art" de cacher la tente et de se mettre à l'abri du vent dans un des seuls petits bois du secteur vers le buron de Paillassère.

gtmc-ete-2012-022.jpg

Lumière du soir vers les horizons du lendemain.

gtmc-ete-2012-028.jpg

Vivre là-haut réclame un amour de la solitude, des terres rudes, des hivers rugueux. Très peu de villages et de hameaux. Sur une carte régionale, le massif est représenté par un espace "blanc"...Une terre "vide" et pourtant qui nous "remplit"...

Le lendemain, départ dans la lumière du matin.Le petit bois où on a passé la nuit. De là d'où on vient...

gtmc-ete-2012-030.jpget là où on va...

gtmc-ete-2012-031.jpg

L'immensité...Et toujours des montagnes au loin, comme un appel irrésistible, ce désir maintenu d'avancer encore un peu, cette promesse de nouvelles découvertes.

gtmc-ete-2012-032.jpg

Retour sur les chemins.

gtmc-ete-2012-017-1.jpgOn s'arrête côte à côte parfois, on regarde la carte, on échange les avis, on demande si ça va, on mange quelques fruits secs et on repart...Chacun dans sa perception du présent et heureux du bonheur de l'autre.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau