La Grande Evasion

Plus je lis de documents sur l'Analyse Transactionnelle (et j'en lis des wagons...), plus je trouve de similitudes avec notre fonctionnement de société. 

L'État est un Parent Normatif et agit avec la population comme avec un Enfant Adapté Soumis. 

Le Parent Normatif est censé établir un cadre. Il peut se montrer juste et bienveillant tout en restant rigoureux mais il peut aussi se montrer castrateur par des exigences insurmontables ou inadaptées. 

Il n’y a pas de « bons » ou de « mauvais » États du moi, tous ont une fonction différente essentielle et complémentaire. Voici les fonctions de chacun :

  • Parent Normatif : fonction de protection et de transmission de valeurs
  • Parent Nourricier : fonction de permission et d’encouragement
  • Adulte : fonction d’exploration de l’environnement
  • Enfant Adapté Rebelle : fonction d’opposition légitime
  • Enfant Adapté Soumis : fonction d’adaptation à l’environnement
  • Enfant Libre : fonction d’expression des besoins et des émotions de base

Lorsque le Peuple va voter, il n'est pas en situation Adulte mais uniquement en Enfant Adapté Soumis étant donné qu'il répond à un formatage. Le Parent Normatif ira même jusqu'à créer des Peurs chez l'Enfant Adapté afin de le soumettre. Des Peurs imaginaires ou exagérées quant à la réalité. Un Parent Normatif verra son statut renforcé par la Protection qu'il accordera à l'Enfant. Mais il ne s'agira pas de l'amener à grandir et à observer ses peurs. Il s'agit de le maintenir dans cet état de dépendance. 

Ici, nous avons affaire à un État qui ira même jusqu'à créer des Peurs pour ensuite apparaître comme le Sauveur...Le prétexte de la Crise (qui ne touche pas le sommet de la Pyramide sociale) est un exemple flagrant de la main mise de l'État sur le Peuple Enfant...Il s'agit pour l'État d'apparaître comme indispensable et donc d'éviter que les individus apprennent à être Adultes. 


«La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine … mène à la souffrance.» - Yoda

Des leçons à en tirer ? 

Pour ceux qui s’intéressent au background de Star Wars, rappelons que les trois premiers épisodes sont une allégorie de la montée en puissance du fascisme. La prise de pouvoir de l'Empire passe par un abandon graduel des libertés au prétexte de l'incapacité de la démocratie à prendre des décisions fortes et unanimes contre les monopoles de la Fédération du commerce.

Palpatine, qui représente le dictateur absolu, souhaite instaurer "la paix et l'ordre dans la galaxie". Par un discours séduisant, il arrivera à manipuler Anakin jusqu'à le faire douter de la démocratie et de la capacité des peuples à se fédérer librement. "L'Humanisme" du Jedi est alors jugé comme une faiblesse et un manque d'autorité. Tout au long de l'histoire, c'est la peur qui conduira Anakin à rejoindre le coté obscur, entendez, le sécuritarisme par la toute puissance d'un état autoritaire.

Tristement, c'est une manipulation de la démocratie représentative qui conduira la République à devenir un Empire Galactique.

"Anakin, par allégeance, je suis lié à la République, à la Démocratie !" - Obiwan

Infos & Débats | Mr Mondialisation


Le chaos orchestré dans l'Éducation Nationale est un des aspects de cette manipulation. Il ne faut pas permettre aux individus de développer en eux le potentiel de l'Adulte. 

Qu'il y ait des Enfants Adaptés Rebelles est même une bonne chose puisque cela permettra, encore une fois, à l'État providence d'intervenir pour canaliser, voire réprimer ces individus "hors cadre". 

L'Enfant Libre sera au mieux un artiste. Au pire un individu égaré dans un monde rationnel qu'il ne comprend pas. 

Lorsque nous allions en montagne avec nos enfants, je menais la cordée. Ils étaient reliés à la corde et Nathalie les suivait. J'étais le Parent Normatif qui leur apprenait les "lois" de la Montagne. Ils marchaient dans mes pas et reproduisaient mes gestes. Nathalie était le Parent Nourricier qui veillait sur eux et les réconfortait.

Il a bien fallu un jour que j'accepte de voir mes enfants me dépasser. Il a bien fallu que Nathalie éteigne ses craintes et les laisse partir. 

Nous avions fini notre travail. Nous étions toujours là, bien entendu, mais plus dans la même démarche. 

Si nous avions refusé cette transition, je serais devenu un Parent Normatif castrateur et Nathalie un Parent Nourricier étouffant. 

Si j'extrapole cette évolution à notre société, je ne vois pas dans le comportement des Gouvernements la moindre évolution mais de multiples subterfuges pour garder la place...Il ne s'agit pas de libérer des individus devenus Adultes mais bien plutôt d'empêcher qu'ils deviennent Adultes. 

De toute façon, un Parent Normatif qui dicte lui-même les lois auxquelles doivent obéir tous les individus évoluant dans sa sphère d'interventions, ce Parent ne peut pas être Positif. Il n'est qu'un menteur. 

La Constitution Participative serait une voie réelle d'évolution des statuts de chacun. 

Mais l'État Normatif ne l'acceptera jamais. 

Il ira jusqu'à inventer des Peurs cataclysmiques pour étouffer dans l'oeuf la croissance des poussins. 

Nous sommes dans un Poulailler. Nous l'avons nous-mêmes bâti. 

Certains creusent des trous sous le grillage. 

Il viendra un jour où le nombre d'Adultes libérés entraînera l'ensemble de la population. On aura atteint le "nombre déclencheur". 

Ce sera le temps de "La Grande Évasion. "

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau