"Le Monde va mal"

On l'entend tous les jours cette phrase mais c'est un mensonge. 

Le Monde n'est pas l'Humanité. On peut même imaginer que le Monde se fiche de l'Humanité du moment que ses agissements ne lui portent pas atteinte. 

C'est une partie de l'Humanité qui va mal. 

Ni le Monde, ni l'ensemble du groupe humain. 

Juste des gens "malades" de leur puissance ou d'autres désespérés de leur misère. 

J'ai regardé hier un document sur le 11 septembre. Je me demandais ensuite comment des individus qui ont été des enfants ont pu fomenter une telle abomination, un tel mensonge, au plus haut des états. Comment des esprits, soi-disant intelligents, peuvent contribuer à de telles souffrances ? L'intelligence contiendrait donc en elle la négation de l'Humanité ? Elle pourrait être pervertie à ce point ?

Oui, assurément. 

Le Monde ne porte pas en lui ce genre de dérives. 

Il n'y a qu'une partie de cette Humanité qui en soit capable. 

Il en résulte de la colère ou de l'indifférence.

On veut lutter ou alors on détourne son esprit.

L'une comme l'autre sont à mon sens des attitudes néfastes si je n'essaie pas au préalable d'étudier les forces en présence.

Je peux "lutter" contre un voisin qui brûlerait des plastiques dans son jardin. Je vais aller le voir et lui expliquer l'ampleur et la gravité de cette pollution. Mais si je ne fais que le sermonner, il se sentira agressé, humilié et toute mon intervention sera réduite à néant. Je me dois juste de lui dire ce que je fais de mes plastiques et lui expliquer combien j'essaie de limiter au maximum leur emploi. Mais si je me contente de ça, je lui envoie encore un message négatif dans le sens où je mets en avant ce que, moi, je sais faire. Il est fort probable que mon voisin s'empressera ensuite de faire le contraire...

"J'en ai rien à foutre de ce donneur de leçon..." (Non, non, en vérité mon voisin est adorable :)

La seule chance que j'ai de toucher l'individu concerné, c'est de mettre en avant ce que LUI peut réussir à faire, l'estime qu'il aura de lui-même ensuite. Je n'ai pas à me donner en exemple mais juste lui signifier que lui, il peut devenir un exemple. Il s'agit de l'amener à trouver en lui l'étincelle de sa propre estime...

Je sais, ça n'est pas gagné.

Mais c'est à mon avis la seule possibilité.

La colère est un brasier sans fin. 

L'indifférence est une honte.

La neutralité est une corruption et se nourrit d'intérêt. 

Il n'y a qu'une solution : aider chacun à s'estimer soi-même, à se regarder avec amour.

Mais je suis absolument incapable de le faire envers les Puissants. Parce qu'ils sont devenus fous et qu'il n'est plus possible de toucher en eux la moindre empathie. Ils n'ont que des intérêts. 

J'écrirai un roman un jour. Il prend forme et ça sera une hécatombe. 

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau