Le problème et la solution

"S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème."

Les SHADOCKS (Jacques Rouxel)

Mais il reste dès lors le problème de la question. Si personne ne se pose la question relevant d'un problème, aucune solution ne pourra être trouvée. Il est donc indispensable que des problèmes soient soulevés pour que les questions se dressent car c'est là que cette intelligence en chacun pourra s'éveiller. Et les intelligences associées créeront la possibilité d'une réponse. 

La pire attitude consisterait par conséquent de refuser l'émergence d'une question en extrapolant sur l'éventuelle impossibilité de trouver une réponse. 

Il peut sembler absurde de chercher à savoir qui a pensé Dieu. 

Mais si personne ne s'interroge sur ce problème, aucune réponse ne pourra jamais émerger et on considèrera donc que le problème n'existe pas. 

Si l'Humanité a progressé, c'est parce qu'elle n'a jamais cessé de s'interroger. S'abandonner à l'indifférence serait une condamnation. Ce serait comme un déni de Dieu en nous et par conséquent notre propre négation. Nous ne serions rien d'autre que ce néant qui n'a jamais existé puisque rien ne peut advenir de rien...Même pas Dieu. 

Il me plaît de penser que sur cette planète, des esprits obstinés explorent des problèmes qui n'ont pas de solutions présentes mais que les questions qu'ils se posent contiennent en elles-mêmes une réponse essentielle : Nous sommes unifiés et nous sommes vivants. 

La réponse a moins d'importance que la vie insérée dans l'obstination à se poser des questions. 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau