Le terrorisme des banques

mercredi 16 janvier 2013

Seule la mort peut le faire céder. Ce combat est le vôtre: SIGNEZ LA PETITION !

Un exemple pour nous tous
Bruno Boulefkhad vs La Banque

Connaissez-vous Bruno Boulefkhad ?

Bruno Boulefkhad passe ses journées devant les bureaux de la Société Générale à Lons le Saunier.

Surendettement ? Mauvaise gestion ? C’est sûrement ce qu’on aimerait nous faire croire, il nous explique de quoi il retourne.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=tLZal38_wyM

Son histoire en 10 points

1 En 2008 Bruno Boulefkhad est entrepreneur depuis une vingtaine d’années, il est à la tête de plusieurs garages de vente de voitures d’occasion haut de gamme et emploie une douzaine de salariés, son affaire marche bien et il gagne très bien sa vie.

2 Il a un encours bancaire de 700 000 euros réparti dans deux banques la Société Générale et le Crédit Agricole et ce depuis des années, cet encours bancaire coûte à M. Boulefkhad 54 000 euros par an.

Qu’est ce qu’un encours bancaire ?
http://www.rachatducredit.com/definition-encours.html

3 En 2008 crise financière, Oséo (http://www.oseo.fr/qui_sommes_nous/notre_mission) créée en 2005 est associé au « plan de relance des PME » pour faciliter l’accès des entreprises au crédit en garantissant leurs créances.

4 La Société Générale fait pression sur Bruno Boulefkhad pour qu’il prenne un crédit garanti par Oséo, de cette manière peu importe pour la banque que l’affaire de son client périclite puisque dans ce cas, c’est Oséo financé par le contribuable qui paiera les pots cassés.

5 Bruno Boulefkhad demande un prévisionnel à son expert comptable démontrant que l’entreprise ne pourra rembourser cet emprunt, encore une fois la banque s’en fiche puisque ce prêt est garanti.

6 La Société Générale menace M. Boulefkhad de ne pas régler les traites de ses fournisseurs et de le rendre interdit bancaire.

7 Bruno Boulefkhad est contraint d’accepter cet emprunt qui plombe son compte de résultat.

8 En 2011, comme il était complètement prévisible, la SARL de M.Boulefkhad dépose le bilan, il est ruiné et la Société Générale ainsi que le Crédit Agricole lui demandent encore 200 000 euros étant donné que Bruno Boulefkhad était cautionnaire de sa propre entreprise.

9 Bruno Boulefkhad a perdu en quelques mois ce qu’il a mis 20 ans à construire, son gagne pain et celui de sa famille, désespéré, il tente de s’immoler devant la banque le 16 mai 2012,

10 Bruno Boulefkhad reprend courage en décidant de dénoncer les pratiques dont il a été victime, il contacte les grands médias qui connaissent son histoire mais ne souhaitent pas la traiter, Pierre Jovanovic (journaliste indépendant http://www.jovanovic.com/blog.htm ) relaye son message. Que chacun en fasse autant c’est pour nous et pour faire bouger les choses que Bruno Boulefkhad se bat.

http://antibanque.blogspot.fr/2013/01/seule-la-mort-peut-le-faire-ceder-ce.html

Plus d'info ?
http://www.facebook.com/bruno.boulefkhad

Par Gérard Faure-Kapper.

10 cm de neige sur Lons le Saunier. moins 5 au thermomètre, les mains et les pieds gelés, le dos déglingué, Bruno tiens toujours le siège de la Société Générale. Je viens de l'avoir au téléphone, c'est la victoire ou la mort.

Le personnel de l'agence est au bord de la crise. Ils craquent et on les comprend.

En effet, chaque matin en arrivant à leur travail, ils croisent son regard. Chaque soir, en quittant les lieux, il est toujours là. Dans la ville on ne parle que de ça. Ce sujet revient sans arrêt dans les conversations avec leurs amis, leur famille.

"Au fait, le type, il est toujours là ?... Mais finalement, qu'est-ce qu'il veut ?... Moi je pense qu'il doit avoir raison, sinon il serait parti depuis longtemps... Et ça ne vous gène pas d'être bien au chaud pendant qu'il est dehors ?... Et vous avez perdu beaucoup de clients ?... Et votre direction, elle dit quoi ?... Vous ne craignez pas de vous faire virer s'il arrive quelque chose ?... J'ai lu l'article dans le journal, je pense quand même que vous avez déconné dans la banque ?... Moi je connaissais son garage, je ne comprends pas que vous l'ayez fait couler, c'était une belle affaire... Et ça ne vous réveille pas la nuit ?... Au fait, ta collègue est en arrêt de travail, c'est pour ça ?... Tu sais, on en parle partout en ville, vous allez être montré du doigt... Au café, l'autre jour, j'ai même entendu  quelqu'un qui disait..............."

L'enfer, c'est le quotidien de Bruno, mais le Diable ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

L'APLOMB, l'association dont Bruno est administrateur, lutte contre le fascisme financier. Les terroristes ne sont pas dans le désert du Sahara, Hollande a des mirages, Le vrais terrorisme est en France, tout près de lui.

Chaque matin, des millions de Français découvrent les méfaits de leur banque sur leurs extraits de compte. Ce racket quotidien est totalement illégal, on l'a largement démontré et les tribunaux nous suivent.

Pour s'en sortir, chacun doit faire un acte de Résistance. Chaque citoyen à le devoir de ne pas se laisser spolier de ses droits.

Bruno est le percuteur d'un mouvement qui s'amplifie chaque jour.

Seule une vague de plaintes contre les banques fera plier ce système. Si chacun a le courage de faire valoir ses droits, c'est 24 milliards qui sont reversés chaque année dans l'économie française au lieu d'aller dans les Paradis fiscaux.

C'est une augmentation importante du pouvoir d'achat de chacun, c'est un ballon d'oxygène dans la trésorerie des entreprises qui peuvent alors embaucher.

LA RELANCE ECONOMIQUE PASSE OBLIGATOIREMENT PAR UNE VICTOIRE CONTRE LA DICTATURE FINANCIÈRE;

SIGNEZ LA PÉTITION !

Soutenez le en lui payant un sandwich ou un café par paypal : bruno.boulefkhad@orange.fr

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau