Maintenir l'Ordre par la censure...(politique)

"Cet appât donne à la chose interdite une publicité dépassant largement les audimats de n'importe quelle chaîne de TV. Ainsi, mon message d'indignation publié sur mes réseaux sociaux a déjà été vu plus de 800.000 fois et partagé par des dizaines de milliers d'internautes. Et il continue de l'être tous les jours ! Merci la censure...

 

 !!!! Magnifique. Il faut bien comprendre les enjeux qui se cachent derrière tout ça. Réaliser que la conscience est bien autre chose que ce qui est "enseigné" ou l'idée que beaucoup de gens s'en font, c'est une rupture totale dans le schéma matérialiste et par conséquent, tout le système consumériste sur lequel les Puissants ont bâti et entretiennent leur pouvoir. Un peuple qui basculerait dans une dimension spirituelle, pour un Gouvernement, c'est un cauchemar. Cette censure n'est pas que du fait de l'Ordre des médecins, c'est bien plus profond que ça et ceux qui l'organisent ne se montreront pas.

La consommation se nourrit de la peur de mourir. C'est aussi simple que ça. 

Un peuple qui ne souffrirait plus de cette peur n'éprouverait aucun besoin de s'apaiser par des artifices...

"C'est une folie d'acheter cette voiture, mais bon, on a qu'une vie..."

 

Photo de Dr. Jean Jacques CHARBONIER.

Dr. Jean Jacques CHARBONIER

6 h · Modifié · 

LES ULTIMES SOUBRESAUTS DE LA CENSURE FRANÇAISE. Les suites encourageantes de l'histoire...

Dc Charbonier

Mon éviction à la toute dernière minute de l'émission de France 2 où je devais jouer le rôle " d'expert en NDE" et la censure annoncée par mon éditeur de la campagne d'affichage de mon dernier livre destinée aux gares et métros, laissent penser que les derniers remparts médiatiques des dogmes scientistes et religieux sont encore opérants dans notre beau pays célèbre pour sa liberté d'expression. Opérants, mais totalement inefficaces comme je vais vous le démontrer plus loin.

Éh oui, pour le populaire plateau-télé destiné au grand public, on a préféré l'explication de mon confrère Belge, Steven Laureys, qui soutient depuis toujours, un mini-encéphale en plastique à la main, que les NDE sont des hallucinations secondaires à un dérèglement cérébral plutôt que celle d'un anesthésiste réanimateur qui pense que l'expérience est au contraire authentique et totalement indépendante du fonctionnement cérébral ! Deux thèses radicalement opposées. Une ; la première, étant de toute évidence jugée moins révolutionnaire et moins choquante que la seconde dans ce pays spirituellement sous-développé où le matérialisme est roi. Je m'étais déjà longuement expliqué sur le plateau d'une TV Belge avec ce Dr Laureys il y a 4 ou 5 ans de cela. Le débat courtois que nous avions eu à l'époque nous avait permis d'échanger librement nos arguments. Mais c'était en Belgique ! Là-bas, comme partout dans le monde civilisé, la censure est moins pesante que chez nous. Ainsi, il y a à peine un mois de cela, j'ai pu faire une heure de direct sur Radio Canada et intervenir sur plusieurs autres médias TV et radio sans aucune censure ou montage particulier. Radio Canada est dans ce pays l'équivalent de France Inter chez nous. Imaginez-vous un seul instant que l'on m'accorde une heure de direct sur une radio d'état Française ?

Cette récente censure m'a projeté 9 ans en arrière ; plus exactement en juin 2006, au moment où une équipe de France 2 était venue me filmer à Toulouse pour que je fasse un compte rendu du 1er colloque international sur les NDE organisé à Martigues par Sonia Barkallah. Dans ce petit reportage de 3 minutes destiné aux infos de 20 heures, je parlais déjà d'une survie de la conscience après la mort. Le sujet fut bien sûr diffusé, mais le médecin qui le présenta n'était plus moi mais un neurologue inconnu ! Ce "scientifique de secours" n'avait nullement assisté au colloque mais avait l'avantage d'avoir un tout autre discours que le mien sur les NDE : la fameuse explication du cerveau malade et hypoxique producteur d'hallucinations. "Un remplacement de dernière minute en raison d'une panne de son sur mon interview Toulousain" m'avait-on déclaré au téléphone l'air profondément désolé à 19 h 45, soit 15 minutes avant la diffusion du fameux 20 heures ! L'équipe de France 2 : un caméraman, un journaliste et un preneur de son avait donc fait leur voyage Paris-Toulouse-Toulouse -Paris et perdu toute leur journée pour rien! Décidément ce Dr Charbonier est incorrigible ; il préfère défendre son point de vue survivaliste plutôt qu'être suffisamment raisonnable pour pouvoir passer sur une grande chaîne de TV française et devenir célèbre doivent penser certains. Trop drôle...

En ce qui concerne les affiches représentant mon livre, les censeurs ont trouvé cette vision enfantine de la mort trop subversive ! Mieux vaut sans doute exposer des images de violence ou de sexe aux regards de nos chères têtes blondes ; c'est beaucoup moins dangereux pour notre consumérisme. Le message à passer aux générations futures est : gagne beaucoup d'argent et sois le premier partout, si possible en écrasant les concurrents, et non pas : aime-toi et aime les autres. Ce conseil ultra-subversif est anti-productif pour alimenter nos frustrations matérialistes ! Malheureusement pour les censeurs, nous ne sommes plus en 2006 et aujourd'hui le simple mot "censure" sur le Net produit l'effet contraire ; celui d'un formidable teaser ! Cet appât donne à la chose interdite une publicité dépassant largement les audimats de n'importe quelle chaîne de TV. Ainsi, mon message d'indignation publié sur mes réseaux sociaux a déjà été vu plus de 800.000 fois et partagé par des dizaines de milliers d'internautes. Et il continue de l'être tous les jours ! Merci la censure... Rien, ni personne ne pourra nous empêcher d'enseigner à nos enfants une autre façon de voir la mort...et donc la vie. Merci, oui, merci infiniment à vous tous.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau