Nature (philosophie)

Avec Descartes, le monde n'est plus un Tout organisé par une puissance supérieure qui lui donne son sens, il n'est que substance et étendue, un espace neutre, sans intention, dans lesquels l'homme doit imposer sa force et sa loi. Le monde devient une grande "machine" qui fonctionne, qu'il s'agit de comprendre, non pas pour en respecter les règles originelles mais pour le dominer. L'homme par sa raison, est le seul à pouvoir s'élever dans un monde sauvage, dangereux, imprévisible et qui se doit d'être maîtrisé.

Pour Hegel, l'homme s'oppose au monde naturel, c'est un devoir, une obligation insérée en lui par cette intelligence qui se place au-dessus de toutes les autres créations. L'homme n'est pas une création comme les autres...Il est l'être qui s'élève dans un univers culturel et cette condition d'être culturel lui donne non seulement une capacité à produire des outils mais aussi une justification à son action illimitée sur la nature.

Les religions monothéistes ont également suivi ces travers.

Elle sont venues valider et autoriser toutes les dérives. Dieu l'avait dit : "

Et Dieu dit : Faisons les hommes pour qu'ils soient notre image, ceux qui nous ressemblent. Qu'ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les bestiaux sur toute la terre et sur tous les reptiles et les insectes.
1:27
Dieu créa les hommes pour qu'ils soient son image, oui, il les créa pour qu'ils soient l'image de Dieu. Il les créa homme et femme.

1:28
Dieu les bénit en disant : Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre, rendez-vous en maîtres, et dominez les poissons des mers, les oiseaux du ciel et tous les reptiles et les insectes.

Désastre en cours. Manipulation des esprits, justification de tous les massacres en cours.
Monsanto lit certainement la Bible.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau