Négativisme

Il semblerait que mes propos et articles mis ici portent une connotation" négativiste" qui nuit à la plénitude des individus car ils viendraient renforcer une perception désespérante de l'Humanité et qu'il conviendrait davantage de mettre en avant ce qui est positif, réjouissant, enthousiasmant. 


Premièrement, je trouve que c'est m'attribuer un effet bien démesuré. Je n'ai jamais eu à l'idée d'influencer qui que ce soit.

Deuxièmement, je considère que c'est l'observation des problèmes et les propositions de solutions qui contribue à ériger en moi cette plénitude. Il m'est impossible de me sentir en paix si je n'ai pas trouvé la force en moi de répondre à des questions. Hors de question de les extraire de mes pensées juste pour maintenir une plénitude qui ne serait dès lors qu'une hallucination : "Je vais bien, tout va bien".......

J'ai lu Cioran et Camus et je n'adhère pas à leur vision de l'existence, ni aux Nihilistes russes. La notion d'absurde n'est qu'un déni de l'Homme et il est de son ressort de donner un Sens à son existence. Ne pas en trouver est ce qu'il y a de pire. En trouver un qui porte atteinte au bonheur des autres est une abomination.

J'ai passé trente ans de ma vie à essayer d'initier dans l'esprit des enfants l'esprit critique et la réflexion. Comprendre, chercher, comparer, s'extraire des émotions quand elles deviennent invalidantes, ne pas se voiler les yeux, ne pas les salir avec des éléments dont il est possible de se défaire, être à l'écoute de l'Etre intérieur......... Je serais effectivement "négativiste" si je tirais un trait là-dessus. Car, inévitablement, je sombrerais dans le dégoût de moi-même. Donc, je veux comprendre, je veux tirer au clair ce qui me trouble et je continuerai à m'observer dans cette démarche, tout comme je l'ai fait aujourd'hui en m'apercevant que je fonçais tête baissée dans un canular......L'esprit critique est souvent dans une situation critique.......

Et il y a un autre aspect encore, c'est "l'héritage" que je transmets à mes enfants, à mes petits-enfants et aux autres à venir. Est-ce que je me dis :"Débrouillez-vous comme vous pouvez, moi ja vais faire un tour en montagnes", ou est-ce que je considère que j'ai une responsabilité ?

Personnelllement, j'ai fait mon choix.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau