Sables mouvants

J'avais imaginé il y a quelques temps une représentation de la vie : le sol n'est qu'un vaste champ de sables mouvants mais au-dessus de chaque individu est tendue vers le ciel une corde lisse. Elle disparaît dans les cieux. Il existe un choix pour chaque individu : décider de s'extraire de la fange et se hisser sur ce brin salvateur en sachant que le haut s'ouvre sur un horizon inconnu, celui de la mort. La montée est redoutable, épuisante, incertaine, considérablement incertaine...La fange de son côté est douceâtre, accueillante, hallucinogène. L'enfoncement est régulier, indolore, de multiples processus d'accompagnement ont été inventés, des marchands s'y enrichissent, mais il arrive un moment où la mort s'invite. La victime se débat, furieuse de la tromperie mais c'est trop tard. Pendant ce temps-là, celui qui grimpe à la corde s'emplit de lumière. Il disparaîtra lui aussi mais en pleine conscience et l'esprit en paix.  

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau