Sagesse Masaï

Neuf leçons du Guerrier Maasaï

http://sacree1ouverture.e-monsite.com/pages/lectures/sagesse-des-contes-et-histoires/neuf-lecons-du-guerrier-maasai.html

9782889114016.jpg

En rencontrant Kenny un jour de mars 1983, en plein coeur du pays maasaï, au Kenya, Xavier Péron ignorait qu’il allait bouleverser sa vie. Au bout d’une incroyable initiation qui a duré trente ans, l’auteur a triomphé de ses peurs, de ses doutes, mais aussi de ses chagrins amoureux. Sans qu’il le recherche, sa révélation lui a permis de rencontrer de façon quasi magique le véritable Amour, et devenir, tel son alter ego maasaï, un authentique guerrier pacifique.

Xavier Peron, nous dévoile, pour la première fois, l’héritage spirituel unique de ce peuple emblématique d’Afrique.

Pour les Maasaï, chacun a la capacité d’être son propre maître, au-delà des concepts, des dogmes et des églises. Le message de ce livrephare est si simple, si évident, si humain, que le lecteur ne se sentira plus jamais impuissant, déraciné, dans la dualité d’un univers matérialiste impitoyable.

À la lecture de ces neuf leçons de vie, le lecteur possédera toutes les clefs pour se retrouver en paix avec lui-même.

 

Leçon 1 : Encipaï, avoir la force d'être Heureux

 

L'amour est l'ultime signification de tout ce qui nous entoure. Ce n'est pas un simple sentiment, c'est la Vérité, la joie qui est à l'origine de toute création.

 

Enk'Aï, le féminin sacré, travaille à travers toi, comme Elle oeuvre à travers tous les hommes. Les pensées d'amour qui émanent continuellement de ton coeur constituent son seul message. Pour être heureux il te faut juste les accepter et remercier !

C'est ce que nous construisons en nous-mêmes qui permet ensuite à Enk'Aï de nous employer dans ses desseins... Il n'y a qu'une seule chose qui puisse nous séparer de lui : notre ego, qui n'a rien à voir avec notre libre arbitre cocréateur. Tu dois te mettre en état de disponibilité, en harmonie avec la Présence qui nous entoure, l'énergie créatrice, et te laisser guider...

 

La jeunesse est une graine d'amour plantée par Enk'Aï, fais-en bon usage et oublie à jamais les pensées de crainte, de douleur et de chagrin, qui paralysent et n'apportent que ruine et désolation.

 

La joie permet aux autres de s'ouvrir à la vérité de la vie et pour toi de recevoir à travers eux, une directive intuitive ou une idée de ce qu'il faut faire. Des coïncidences de plus en plus fréquentes surviennent alors pour te mettre sur la bonne voie, c'est-à-dire sur ton chemin.

 

Leçon 2 : Osina Kishon, avoir le courage d'accepter les difficultés

 

S'il arrive parfois de trouver que ta vie est monotone, c'est que tu attends trop de l'extérieur. Tu dois chercher en toi l'esprit d'ouverture qui caractérise les enfants. N'aie pas peur de laisser tomber certaines habitudes, au moins pour un temps.

 

La difficulté existe pour te rendre conscient de l'authentique sens de la vie humaine. Elle est là pour t'aiguillonner vers l'éveil, et tes frustrations t'auront permis de vouloir te surpasser.

On l'appelle Osina Kishon. Elle est notre expression de vie la plus sacrée. Elle est un don du Ciel.

Elle est placée sur notre chemin pour nous élever toujours plus haut ; Enk'Aï nous fait un grand honneur et Elle nous donnera les moyens de la surmonter. La difficulté trempe notre âme.

C'est aussi parce que tu as été en difficulté que tu as pu sonder la puissance de ta foi, c'est-à-dire l'authenticité de ton engagement pour accomplir ton objectif.

 

Leçon 3 : Anoto, devant l'évidence, dire oui à la réussite

 

La lumière est en toi, tu n'as pas besoin de garder les yeux fixés sur le soleil, sinon tu finiras par devenir aveugle !

 

La réussite signifie modifier ses habitudes. Aussi beaucoup vont jusqu'à refuser de réussir pour ne pas perdre leur identité. Très souvent aussi ils se croient indignes des bonnes choses qui leur arrivent. Ici où le mental remplace souvent le coeur, mes frères humains pensent qu'il est préférable de ne pas goûter à la coupe de la réussite de peur de souffrir une fois qu'elle sera vide.

 

Leçon 4 : Tena Kata, faire l'expérience de ce qui Est

 

Le plus important est d'accueillir chaque instant d'une façon claire, sans pensée préalable, de telle sorte à créer qui tu es, plutôt que de rejouer qui tu as déjà été. Le malheur est toujours mérité. On le construit de ses propres mains et nul autre que le malheureux n'en est responsable. Le malheur ne peut être combattu ni par l'argent ni par des événements favorables pour la raison capitale qu'il est le résultat d'un état d'âme et non la conséquence d'un état extérieur. Il résulte du fait que le malheureux s'est tenu à l'extérieur de l'instant et qu'il l'a jugé au lieu de le vivre. La preuve en est que des hommes sont heureux même avec des maladies, des infirmités ou le dénuement le plus total, tandis que d'autres sont malheureux en dépit d'une grosse fortune.

 

Leçon 5 : L'attitude Mme Neija, apprendre à dire non

 

Le sage est celui qui questionne, qui chemine sur un chemin qu'il ne connaît pas encore.

Pour apprendre de la vie tu dois risquer de te perdre dans l'acceptation de la non-connaissance.

 

L'attitude Mme Neijia signifie que rien ne peut être ajouté ni retranché à sa propre décision. Selon cette attitude, l'on doit continuer d'exécuter son geste avec fermeté, clarté et compréhension. Le danger serait de regarder en arrière et de sombrer dans la culpabilité. La force du NON est à l'oeuvre et l'on ne peut plus revenir dessus sauf à condamner son programme de vie.

 

Tu ne rencontreras le véritable amour avec une femme que lorsque tu te seras rencontré Toi.

 

Leçon 6 : Vaincre ses peurs en recherchant le Bon Ordre (aingoru enkitoo)

 

Pour vaincre tes peurs en toutes circonstances, a fortiori lorsque tu seras en grand danger, ne résiste pas quoiqu'il arrive, abandonne-toi ! Oublie tes pensées, tes émotions, tes jugements qui te causent tes peurs. Entraîne-les vers ton coeur et elles se transformeront en une vive énergie. Ceux qui te veulent du mal ne te verront pas ou ne sauront même plus pourquoi ils te voulaient du mal. Car Enk'Aï ne te laissera jamais tomber, Elle aura toujours une solution pour toi, à condition que tu aies une foi illimitée en Elle pour qu'Elle agisse à ta place. Elle t'enverra ses enfants (qui correspondent aux anges chez vous) pour te seconder si besoin est.

Il te faudra à chaque instant être à l'écoute du Bon Ordre (aingoru enkitoo). Chaque être mûr s'y abandonne tout simplement, en faisant le vide en lui pour se connecter à Enk'Aï. Ce faisant, il trouve toujours le Bon Ordre car Il ne doute pas qu'il recevra Ses instructions et Sa plénitude au travers du cordon ombilical qui le relie à Elle.

Le Bon Ordre, tu le trouveras non pas dans les dogmes ni dans un horizon religieux vague et distant, mais dans la qualité de l'instant coloré par Enk'Aï.

 

La Réalité est Vivante, Humide et Fertile. Enk'Aï donne. Place-toi au centre de toute cette merveilleuse Réalité et tu découvriras le Bon Ordre. Tu n'auras plus peur et tu recevras.

 

En pardonnant, on retrouve sa vérité intérieure qui est faite de joie pure. C'est la seule solution pour vivre une vie pleine d'amour. Tout le reste n'est qu'illusion...

 

La clé de la réussite et du bien-être réside dans l'acceptation et non dans la complainte, dans l'intégration, le dialogue, et non dans la confrontation. Là où il y a peur, il ne peut y avoir liberté. Lorsque la peur est enfin abandonnée, l'amour se révèle.

Laissez-vous guider par l'amour. Renoncez à toutes les barrières que vous avez dressées pour ne pas le voir. L'amour est notre fondement à tous. Il est le même pour tous. Nos tentatives de le réserver à des personnes spécifiques et de le refuser à d'autres sont précisément ce qui nous empêche de ressentir durablement sa présence. Le merle ne chante pas pour celui qui écoute mais pour chanter. C'est simple, ne calculons pas.

Donnons de l'amour, n'attendons rien en retour et l'amour nous le rendra au centuple. Nous sommes tous indignes d'être des hommes lorsque nous jugeons certaines personnes dignes de notre amour et d'autres non. Soyons créatifs et doux.

Prenons-nous dans les bras les uns les autres et laissons-nous aller à notre véritable nature qui est d'aimer sans restriction, la vie, l'autre, tous les êtres de la Création.

 

Leçon 7 : Le principe de l'Eunoto (la Plantation), s'enraciner à la Terre

 

Les Maasaï sont des « Planteurs » non pas au sens physique du terme puisqu'ils ne cultivent pas mais dans leur intériorité.

 

Le Bien-Être n'est pas lié à la seule nourriture que l'on mange. Il a plutôt à voir avec le fait d'être heureux, d'être accepté, de rester humble, de se sentir libre parce que connecté sans effort à Enk'Aï et à la Terre-Mère, autant de choses qui proviennent du plus profond de soi et non de l'extérieur.

 

La conception de la vi fondée sur la joie et la compassion est la seule possible.

 

Leçon 8 : Enyorrata, s'éveiller à la force de l'Amour

 

L'éveil que de l'Amour, que nous appelons Enyorrata, correspond à l'éveil de l'Homme. C'est pourquoi l'Amour et la Vérité sont une seule et même chose.

Quand tu donnes librement de l'amour, tu te donnes tout entier, tu es vrai avec toi-même, tu ne triches pas, tu ne comptes pas.

 

Les enfants connaissent naturellement le vrai sens de l'amour parce qu'ils sont encore proches de son fondement et n'ont pas besoin d'attendre qu'il passe d'un coeur à un autre pour le reconnaître.

 

Leçon 9 : Suivre son intuition et remercier Enk'Aï

 

L'amour est longanime et serviable. Il n'est pas envieux. L'amour ne fanfaronne pas, ne se rengorge pas, il ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal, il ne se réjouit pas de l'injustice mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.

 

Les clés de la spiritualité maasaï

 

Être dans la joie

 

Sans la Joie en soi on ne peut pas évoluer car elle est la condition même de l'existence et notre fondement à tous.

La Joie permet aux autres de s'ouvrir à la Vérité de la vie, et pour soi, de recevoir à travers eux des directives intuitives ou ne fût-ce qu'une idée de ce qu'il conviendrait de faire.

La seule chose à faire pour vivre une vie harmonieuse est de se mettre en disponibilité, en harmonie avec l'énergie créatrice qui nous entoure, et de se laisser guider.

 

Accepter les difficultés

 

La difficulté existe pour vous de rendre conscient de l'authentique sens de la vie humaine. Elle est là pour vous aiguillonner vers l'éveil car vos frustrations vous permettront de vouloir vous surpasser.

C'est parce que vous êtes en difficulté que vous pouvez sonder la puissance de votre foi, c'est-à-dire l'authenticité de votre engagement pour accomplir votre objectif, votre programme, votre chemin.

 

« Planter »

 

Les Maasaï sont des « Planteurs » non pas au sens physique du terme puisqu'ils ne cultivent pas mais dans leur intériorité.

Ils ont l'humilité d'observer que la seule option possible de l'Homme est de s'aligner sur la nature, et que le Bien-Être n'est pas lié à la seule nourriture que l'on mange, même si elle est importante.

Qu'il a plutôt à voir avec le fait d'être heureux, d'être accepté, de rester humble, de se sentir libre parce que connecté sans effort à Enk'Aï et à la Terre-Mère, autant de choses qui proviennent du plus profond de soi et non de l'extérieur.

 

Rechercher le Bon Ordre

 

Quoi qu'il arrive ne jamais résister mais au contraire s'abandonner !

Oublier ses pensées, ses émotions, ses jugements qui causent les peurs. Les entraîner vers vos coeurs pour qu'elles se transforment en une vive énergie.

Enk'Aï ne vous laissera jamais tomber, Elle aura toujours une solution pour vous, à condition que vous ayez une foi illimitée en Elle pour qu'Elle agisse à votre place. Elle vous enverra ses enfants (qui correspondent aux anges chez nous) pour vous seconder si besoin est.

Il vous faudra pour cela tout simplement « être à l'écoute du Bon Ordre » (aingoru enkitoo).

Le Bon Ordre, vous le trouverez non pas dans les dogmes ni dans un horizon religieux vague et distant, mais dans la qualité de l'instant coloré par Enk'Aï. La Réalité seule est féconde. Il suffit d'en adopter la couleur pour colorer sa vie et la rendre efficace.

Placez-vous au centre de toute cette merveilleuse Réalité et invariablement vous découvrirez le Bon Ordre. Vous n'aurez plus peur et vous recevrez.

 

Miari ayiani

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau