Sophronisation

SOPHRONISATION DE BASE

 

Je vous invite à vous installer confortablement et à entrer en vous par le canal de la respiration. Vous pouvez fermer les yeux et commencer à vous détendre.

Laissez votre respiration trouver le rythme qui lui convient. Laissez la descendre dans votre ventre, gonflez le à l’inspiration en prenant l’air par vos narines puis relâchez votre ventre en ouvrant légèrement les lèvres.

Sentez les points de contact de votre corps, dans votre dos, vos jambes, l’arrière de votre tête, sur vos pieds, parcourez votre être en vous laissant guider par l’air qui le parcoure, accueillez avec bienveillance ce calme qui vous envahit et vous apaise.

Vos yeux sont fermés et votre conscience de vous-même s’ouvre.

Sentez votre visage qui se détend, les mâchoires, votre front, votre langue qui se détache du palais et se repose, sentez l’air qui vous emplit comme un océan de paix, laissez passer les pensées comme des risées sur l’eau, ne vous y accrochez pas, laissez le souffle de votre respiration envelopper votre être intérieur.

Vous pouvez si vous le souhaitez laisser venir sur votre écran mental l’image d’une vague qui va et vient au rythme de votre respiration. À chaque inspiration, la vague vous enveloppe, elle prend avec elle toutes les tensions et les pensées limitantes et à l’expiration, elle les emporte dans l’océan qui les dilue, les disperse et vous en libère.

Vous ne perdez rien, vous vous ouvrez simplement à la paix d’une nature qui vous accueille. Vous êtes dans un espace que vous aimez et vous pouvez imaginer aussi que cet espace éprouve de l’amour pour vous.

Votre respiration est de plus en plus profonde, elle vous porte et vous emmène. Vos muscles sont détendus, vos bras, vos jambes, votre visage, tout en vous est empli de ce silence immobile, il ne reste que ce mouvement lent et sans effort de votre ventre qui se gonfle et se détend.

Vous descendez de plus en plus profondément en vous-mêmes, vous vous laissez guider en toute confiance par ce souffle intérieur.

Vous êtes bien. En paix.

  

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau