Stratégies de manipulation (1)

 

Rien n'est fait par hasard, tout est clairement planifié et le temps nécessaire à l'application des directives n'a pas d'importance. Rockfeller le disait lui-même : "Ce qui m'importe, c'est de faire en sorte que ma fortune grandisse et que mes descendants l'accroissent encore. Rien d'autre."

 

Le système s'entretient, se lègue. Un cercle restreint d'initiés. Dans ce cloaque pestilentiel, les Politiciens sont des vassaux et les Suzerains vivent dans l'ombre.

 

 

 Affaiblissement des états et du pouvoir politique. Déréglementation. Privatisation des services publics.

 Désengagement total des états de l'économie, y compris des secteurs de l'éducation, de la recherche, et à terme de la police et de l'armée, destinés à devenir des secteurs exploitables par des entreprises privées.

 Endettement des états au moyen de la corruption, des travaux publics inutiles, des subventions données aux entreprises sans contrepartie, ou des dépenses militaires. Lorsqu'une montagne de dettes a été accumulée, les gouvernements sont contraints aux privatisations et au démantèlement des services publics. Plus un gouvernement est sous le contrôle des "Maîtres du Monde", et plus il fait augmenter la dette de son pays.

 Précarisation des emplois et maintien d'un niveau de chômage élevé, entretenu grâce aux délocalisations et à la mondialisation du marché du travail. Ceci accroît la pression économique sur les salariés, qui sont alors prêts à accepter n'importe quel salaire ou conditions de travail.

 Réduction des aides sociales, pour accroître la motivation du chômeur à accepter n'importe quel travail à n'importe quel salaire. Des aides sociales trop élevées empêchent le chômage de faire pression efficacement sur le marché du travail.

 Empêcher la montée des revendications salariales dans le Tiers-Monde, en y maintenant des régimes totalitaires ou corrompus. Si les travailleurs du Tiers Monde étaient mieux rémunérés, cela briserait le principe même des délocalisations et du levier qu'elles exercent sur le marché du travail et la société en occident. Ceci est donc un verrou stratégique essentiel qui doit être préservé à tout prix. La fameuse "crise asiatique" de 1998 a été déclenchée dans le but de préserver ce verrou.

 

 

 

 

http://www.syti.net/Topics2.html

 

Un texte écrit en 1998 sur Syti.net.

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau