Sur la chasse (suite 5)

A la lecture de l'article, on peut en déduire deux choses :

le maire de la ville est chasseur ou son fils est président de l'association de chasseurs. En tout cas, il est capable de dire une absurdité totale : la haie était trop épaisse et gênait la visibilité du chasseur...

Alors, donc, il faudrait qu'on abatte nos haies pour ne pas se faire descendre dans son jardin, pendant la période de l'année où des gars, sous couvert de l'autorisation de l'état, se baladent tranquillement dans des zones habitées pour tirer sans visibilité...

Tout va bien dans ce monde de fous.


Aveyron : la victime était dans son jardin quand elle a été tuée par un chasseur

 il y a 6 heures  86 MIDI LIBRE

Aveyron : la victime était dans son jardin quand elle a été tuée par un chasseur 
Ce type d’accident touchant une personne non-chasseur est très rare en France.

ILLUSTRATION

 

Dans les colonnes de Centre Presse ce dimanche, le maire de Taussac, dans l'Aveyron, revient sur l'accident de chasse qui a coûté la vie à une sexagénaire non-chasseuse samedi.

“C'est la première fois qu'un drame de ce genre arrive sur ma commune. La société de chasse est une association très bien cadrée et structurée.”

Dans les colonnes de Centre Presse ce dimanche, René Pagès, le maire de Taussac dans l'Aveyron, revient sur l'accident qui a endeuillé sa commune samedi : un femme de 69 ans a été tuée par un chasseur qui participait à une battue. La victime se trouvait tranquillement dans son jardin lorsqu'elle a reçu le projectile. D'après l'élu, “une haie opaque et touffue de buis nuisait à la visibilité”.

Accident très rare

Nos confrères précisent que “ce type d'accident touchant une personne non-chasseur est très rare en France. En effet, 21 personnes meurent en moyenne chaque année lors de parties de chasse, 18 l'an dernier et toutes étaient des chasseurs et personnes prenant part à la chasse”.

Le tireur était samedi soir entendu par les gendarmes. L'enquête doit désormais déterminer les circonstances précises du drame. Une information judiciaire devrait également être ouverte.

blog

Commentaires (2)

Thierry LEDRU
  • 1. Thierry LEDRU | 22/10/2017
Merci Michèle pour ce complément d'informations. Plus rien ne m'étonne venant de la sphère des "férocement tueurs"...Par contre, je suis sidéré de voir les soutiens qu'ils reçoivent encore. Là, vraiment, je ne comprends pas. A croire qu'ils font peur et qu'il n'est pas bon de montrer au grand jour son "férocement anti-chasse". En attendant, cette femme est morte et enterrée. Et le tireur boit un coup au bar du coin ce matin.
faurel michèle
  • 2. faurel michèle | 22/10/2017
D'accord avec vous ; les réactions des journaleux locaux et du maire du village (également premier vice président du Carladez) ont été lamentables. Il fallait avant tout donner une bonne image du meurtrier et ne pas s'attarder sur la victime. Parti-pris indigne d'élus. Sur le site de Taussac, aucun hommage à cette dame, aucun regret.
Le président de la fédération de chasse de l'Aveyron en a même profité pour fustiger les " férocement anti-chasse" ayant renouvelé, suite à cette tuerie, leur dégoût de cette pratique. Humour de chasseur ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.