"Tous à poil"

Ils ont travaillé à poil au bureau pendant un mois entier, et voilà ce qu'ils ont découvert !

Par Nathan Weber il y a 10 mois

 

Dans la Silicon Valley, les entreprises qui veulent être à la pointe du progrès se posent beaucoup de questions sur la manière d'arranger les bureaux afin que les employés soient productifs et heureux. Finis les bureaux à cloisons divisés en petites cases toutes identiques comme autant de clapiers à lapins ! Finis les murs gris et les environnement austères ! La mode est à l'open-space, les bureaux doivent être ouverts, afin d'améliorer le sentiment de liberté, la communication, la transparence, la créativité et la productivité. 

Outre-atlantique, les entreprises innovantes comme Google ou Facebook se creusent le ciboulot pour mettre à bas le management à la papa et tenter d'améliorer le confort et le bonheur des employés, ce quiin fine est censé améliorer leur productivité...  Et ça marche, apparemment ! 

Mais là, c'est carrément un tout autre niveau qui a été atteint dans les locaux de The Bold Italic, un web-magasine situé à San-Francisco. Ils se sont rendus compte en effet que bon nombre de leurs rédacteurs travaillaient mieux lorsqu'ils étaient à la maison que lorsqu'ils étaient au bureau. Ils se sont dits que c'était peut-être parce que lorsqu'on bosse à la maison, on ne se donne parfois même pas la peine d'enfiler un pantalon... 
 

Du coup, peut-être que lorsqu'on est à poil, on se sent plus libre et donc : on travaille mieux !  En suivant cette logique sans faille, ils ont voulu tenter l'expérience sans plus attendre... Et voilà le résultat !

@thebolditalic.com

 

@thebolditalic.com



En fait, les gars de The Bold Italic ne sont pas les premiers à avoir eu cette idée saugrenue. Un psychologue du management nommé David Taylor avait même encouragé, en 2009, les patrons à instaurer des "vendredi à poil" dans les bureaux afin de booster le moral de leurs troupes. The Bold Italic a voulu mettre le concept en pratique, mais au lieu de se contenter d'un jour par semaine, ils ont tenu à instaurer le port obligatoire de la tenu d'Adam et Eve pour le mois de Mars tout entier !

@thebolditalic.com

 

 
Mais quelle a été la réaction des employés à cette singulière décision ? Sur The Bold ItalicJessica Saiaet Sierra Hartman relatent l'expérience : 

"Je sais bien qu'on est à San Francisco, un des endroits les plus ouverts et les plus accueillants pour tout ce qui tourne autour de la nudité (San Francisco est considérée comme la capitale du nudisme aux États-Unis, ndlr) mais ce serait mentir que de dire que cette expérience a immédiatement provoqué un enthousiasme débordant chez tout le monde. La réaction de la plupart des personnes à l'idée de se retrouver nus avec les collègues était plus qu'hésitante ! [...] Mais le lundi 2 mars, nous sommes tous venus au bureau un peu nerveux et curieux, c'était assez bizarre comme sentiment. Nous nous sommes dévêtus avec beaucoup d' hésitations, très lentement comme pour repousser le moment fatidique, avec des petits rires gênés, jusqu'à ce que finalement nous y soyons : nus comme des vers."
 

@thebolditalic.com

@thebolditalic.com

 

@thebolditalic.com

 

" En y repensant, à présent,  j'estime honnêtement que ça nous a a pris un peu moins d'une heure pour qu'on arrête de se sentir gênés et bizarres, et pour que les choses commencent à être géniales. Le troisième jour, c'était assez incroyable mais tout nous paraissait étonnamment normal ! Et il faut bien avouer que le se sentait incroyablement bien. Tout se faisait dans une ambiance de franche camaraderie. Un lien de confiance profond commençait à se former entre chacun. Et notre productivité et notre créativité n'a jamais été aussi forte !"
 

@thebolditalic.com

 

@thebolditalic.com

@thebolditalic.com

@thebolditalic.com




Apparemment, le seul point négatif était la facture de chauffage qui a légèrement augmenté au cours du mois - logique, quand on y pense. Alors, quand est-ce qu'on s'y met nous aussi ? Comme le dit  Jessica Saia dans The bold Italic :

"Je sais que cette expérience peut paraître un peu étrange, mais j'encourage vraiment tous les bureaux de tenter le coup, ne serait-ce que pour une seule semaine. Ne laissez pas les esprits chagrins vous dissuader ! par exemple, notre photographe, Sierra, a refusé catégoriquement de participer. Du coup pour la peine on l'a forcé à porter tous les jours des shorts en jean, et ce T-shirt super réaliste de torse nu... Vous croyez qu'il était content ? Bien sûr que non ! Mais une fois qu'on a supprimé tous les contacts des RH de son téléphone, ça a cessé d'être un problème."
 

@thebolditalic.com

 

 Alors, qu'attendons nous ? Tous à poil !

Likez cet article sur Facebook

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau