Un jour à l'envers (politique)

 

Politiciens et tous les tristes Sires
Qui invitent le Peuple à accepter le pire
Votre cirque de Ministres et de fanfarons
Vos viles paroles m’égratignent le fion

D’un côté, c’est la France et de l’autre, c’est le Front
Mais arrêtez donc de nous prendre pour des cons
Vous êtes entre amis et vous croisez le fer
Pour les mensonges où vous vous dites nos Frères

Vous refusez d’entendre monter la rage
Fous que vous êtes à propager les carnages
Un jour à la rage se joindra la haine
Craignez que le Peuple forme une chaîne

Vos yeux sales et vos esprits malléables
D’un honneur patent vous êtes incapables
Vos multiples promesses sont des mensonges
Que vous vous inventez la nuit dans vos songes

Vous nous avez trahis et même sacrifiés
Pour des contrats juteux avec les pétroliers
Vous vendez des armes et vous aimez les guerres
Votre rôle préféré, c’est Dieu le Père.

Un matin viendra où tout ça changera
De vos privilèges rien ne restera
Il y aura beaucoup de larmes et de sang
Le jour où le Peuple tiendra son rang.

Les Puissants imposeront l’Etat d’urgence
Mais ils tomberont d’effroi sous les vengeances
Pour marquer le tournant, il se peut que La Terre
Fascinée par l’exploit tourne un jour à l’envers.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau