Une prière commune

Tout le monde a entendu parler de ce drame du bus scolaire.

Effroyable. 

Cinq enfants décédés.

Parmi les nombreux blessés, neuf sont en urgence absolue.

Je rêve d'une prière nationale, un mouvement spirituel commun, des millions de personnes s'arrêtant toutes ensembles, à une heure donnée, debout, agenouillées, dans une église, chez elles, sur leur lieu de travail. 

Toutes unies dans une énergie partagée.

Pour les âmes disparues, pour les âmes qui luttent, pour les familles effondrées, pour les copains traumatisés, pour les enfants en pleurs.

Je rêve d'un peuple aimant.

Pas une minute de silence. Non, une minute de prières.

Une minute d'amour, un amour immense, un flux lancé dans les airs, par-delà les distances, des sillons de lumières qui se rejoindraient tous, là-bas où la douleur est si grande.

Je rêve d'un peuple aimant. Juste une minute. Soixante-six millions de personnes qui prieraient avec leurs mots, avec leurs coeurs, avec leurs âmes, avec leurs pleurs, avec leur tendresse, avec leur amour.

On me dira qu'il y a d'autres drames, partout ailleurs et qu'il faudrait prier, jours et nuits. Pourquoi eux et pas les autres ? 

Parce qu'il faut bien commencer un jour et que ça n'a jamais été fait. 

Soixante-six millions de personnes. 

Quel en serait l'effet ?

...

Est-ce que les personnes concernées le ressentiraient ? 

Est-ce que les personnes en prière en seraient atteintes elles aussi ? 

Une telle énergie aimante, diffusée simultanément, vers un point précis.

Quel en serait l'effet ?

Je rêve d'un instant d'amour. 

Résultat de recherche d'images pour "une énergie d'amour"

 

blog

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.