Abraham Maslow

Abraham Maslow a identifié ce qu'il appelle la hiérarchie des besoins. À la base de cette hiérarchie se trouvent les besoins physiologiques fondamentaux de nourriture, d'eau et d'oxygène qui assurent notre vie de tous les jours. 

Quand ces besoins sont satisfaits, on passe au second niveau, le besoin de chaleur, de sécurité, d'abri, d'habillement et de survie à long terme. 

Au troisième niveau, on trouve le besoind 'amour et de procréer, d'assurer la survie de l'espèce.

Une fois que cela a été obtenu, les gens recherchent de l'estime et un statut social.

Au sommet de la hiérarchie, on trouve le besoin de développement personnel.

Dans les pays développés, beaucoup se sont arrêtés au quatrième niveau, le besoin d'estime et de statut et essaient généralement de le satisfaire en amassant des biens matériels. Si nous ne parvenons pas à nous sentir accomplis, nous commettons l'erreur de penser que si seulement nous avions davantage de biens, tout irait mieux...

Toutefois, si les états supérieurs de conscience devenaient la norme, la cause fondamentale de notre sur consommation s'évanouirait. N'étant plus emprisonnés par les besoins d'un être dérivé, nous cesserions tout naturellement de consommer des produits dont nous n'avons pas réellement besoin. Nous passerions naturellement à la réalisation personnelle. La société entière s'installerait au cinquième niveau de la hiérarchie.

C'est une voie inévitable. Qu'il s'agisse d'un choix ou d'une obligation.

La crise économique a généré un chaos existentiel. L'impossibilité pour beaucoup d'amasser ces biens matériels conduit inexorablement à une épuration existentielle. 

La perte de confiance envers les Puissants, les gouvernants, les institutions, toutes les dérives malsaines qui sont mises à jour, quotidiennement, ce sentiment d'abandon et de désoeuvrement, tout cela finit par créer une rupture.

Certains s'effondrent. Violences, conflits, compétitions acharnées, guerres...

Certains s'éveillent.

Il faudra beaucoup de temps... 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau