Aller aussi "haut" que possible

 

 

 

"On consacre la première moitié de sa vie à se forger un ego solide, et la seconde moitié à s’en débarrasser."
Carl Gustav Jung

 

Si la seconde moitié consiste à s'en défaire, il est juste de s'en réjouir. Le drame serait de mourir avec un ego intact et tout puissant.
Dans la première partie, nous sommes forgés, selon moi, à nous bâtir un ego, par mimétisme, par éducation, par conditionnement...Nous ne sommes responsables de rien étant donné que le "libre arbitre" ne nous est pas encore accessible. C'est parce que nous aurons donc été "socialisés" et autant que possible  « cultivés » que dans la deuxième partie, nous aurons la possibilité et le choix conscient de nous libérer. Là, nous serons pleinement responsables de la décision et de la détermination déployée. Il n'y aura aucune obligation, de qui que ce soit, aucune injonction, aucun diplôme à obtenir ou salaire à toucher, rien de tout ce qui aura empli notre existence sociale n'aura cours...Il ne restera que la conscience de l'individu.
Cet "enfermement " premier est donc l'opportunité, une fois atteint l'âge nécessaire, d'apprendre à devenir Soi.
Il faudra choisir entre l'inertie et l'Éveil.
Et savoir ce qui est juste et bon. 

 

Cela sera juste si c'est justifié.
Cela sera bon si mes valeurs sont respectée et si ces valeurs sont expurgées des intentions égotiques.

 

La socialisation ne doit pas être condamnée tant qu'elle est initiée et développée avec une intention juste et bonne. 
C'est là qu'il convient d'être assez lucide ou clairvoyant pour distinguer entre l'Amour qui nous est proposé ou la manipulation sous-jacente. 
Les "manipulateurs" n'ont pas nécessairement de mauvaises intentions. Ils sont juste des egos qui n'ont jamais déclenché en eux la deuxième phase du processus d'Éveil. 

 

J'ai pleinement conscience, depuis quelques mois, que tout ce que j'ai pu écrire depuis des années, que toutes mes réflexions et mes recherches sur la quête du Soi, je ne les ai pas appliquées suffisamment pour pouvoir me protéger des errances émotionnelles. J'ai pleinement conscience que tout ça n'était encore qu'une étape intellectuelle, rationnelle, même si je me plais à penser que la rationalité commune ne me fige plus. 
Je remercie l'épreuve en cours. Rien n'est dû au Hasard. 

 

Il fallait que j'aille beaucoup plus loin dans la démarche, que je l'associe à mon corps, à l'énergie, à l'Inconscient, il fallait que je valide les découvertes en les expérimentant moi-même. Plus profondément encore et encore et encore...Descendre pour s'élever, creuser pour remonter, déblayer les gravats jusqu'à ce qu'il ne reste rien. 
 

Maîtriser les Pensées.
Accueillir les Émotions.
Garder à l'esprit que tout ce qui arrive est nécessaire.
Faire confiance à mon Intuition.
Explorer dans mon Corps les résidus fossilisés de mes émotions anciennes. 
Les extraire et les remercier de l'exploration nécessaire qu'elles ont déclenchée. 
Aimer la Vie autant qu'elle m'aime puisque je suis vivant, qu'elle a jugé juste et bon que je sois là. 

 

Je ne crois ni au Hasard, ni aux Miracles. Juste parce que ces deux mots sont considérablement dérisoires au regard de l'infini bonheur d'être là. 
Nous ne sommes pas là par hasard et ça n'est pas non plus un Miracle. 
C'est une Décision. 
Mais je n'en connais pas l'Instigateur. 
Alors, je remercie l'élan vital, le souffle originel, la vibration.
Je remercie, en aimant la femme que j'aime et en la bénissant de ce privilège de pouvoir l'aimer, en aimant les trois enfants qui ont jugé juste et bon de nous élever spirituellement en faisant de nous leurs Parents, je remercie les Montagnes, la lumière de l'altitude, le silence des sommets, l'immensité de Là-Haut.

 

Je sais que je ne suis encore qu'un novice, un être empli de failles et de tourments. Mais je les accueille désormais avec bienveillance. Comme un Horizon lumineux qui se dessine, loin devant moi, un appel à grandir, encore et encore, à explorer inlassablement, à ne jamais me satisfaire de l'inertie. 
J'irai jusqu'au bout de ce que la Vie m'accordera, au plus "haut" de moi-même.

blog

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.