Je t'aime

A mes élèves, aujourd'hui.

« Vous n’avez pas idée de tout ce que vous avez déjà appris. Il est déjà impossible, alors que vous n’avez que dix ans, d’écrire la liste entière de tout ce que vous savez aujourd’hui et il serait encore plus illusoire de vouloir écrire la liste de tout ce que vous allez encore apprendre. Mais pour ça, il faut que vous soyez présent, c'est-à-dire que vous parveniez à utiliser l’intégralité de ce que la vie vous a offert. Votre corps, votre cerveau, toute la vie en vous, les émotions, les perceptions, les sensations, vos pensées, vos rêves, vos espoirs, tout ce qui va emplir votre existence et que vous devez honorer, bénir, remercier, aimer, de toutes vos forces.
Quand je vous demande d’apprendre un mot nouveau, une règle, des tables de multiplication, des cartes de géographie, des périodes historiques, la diversité immense de la nature, tout ce que vous pouvez apprendre en venant ici, il faut absolument pour l'obtenir que vous entriez en contact avec vous-mêmes. C'est-à-dire à communiquer avec vous, avec votre être intérieur.

De cette façon-là, par exemple :
« Oui, toi, c’est à toi que je parle. Mon cerveau. Je veux que tu dises à notre mémoire qu’elle doit se mettre au travail, je veux que tous mes efforts pour apprendre, elle en retienne la moindre parcelle, je veux que toi, cerveau, tu sois éveillé, actif, en ébullition et qu’en même temps, tu saches rester calme. Je te dis tout ça sans colère mais bien au contraire avec un très grand amour pour tout ce que tu m’apportes. Nous deux, unis, il n’y aura pas de limites, aucune barrière infranchissable, nous serons des compagnons inséparables sur le chemin de notre vie commune. Sois courageux. Je t’aime. »

blog

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.