"Là-Haut" : commentaire (2)

Je viens de recevoir ce commentaire sur ma page Facebook et je suis en apesanteur, sur un nuage blanc, cotonneux :)Mille mercis à Laura Millaud pour cet article qui me comble de bonheur. 

 

 

 

"Là-haut" de Thierry LEDRU au éditions A.O(André Odemard)

 

http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com/

« Là-haut » de Thierry LEDRU au éditions AO (André Odemard).

 

Thierry LEDRU, je le suis depuis très longtemps. Depuis l’époque où j’avais envoyé des manuscrits aux éditions Laura Mare chez qui était déjà édité Thierry LEDRU : « Jarwal le lutin » (4 tomes), un roman jeunesse.

Avant, il avait sorti des livres pour adultes.

En parallèle, je lisais son blog où il nous faisait partager sa vision du métier d’instituteur : (En espérant ne pas me tromper) : avant même de leur apprendre à compter il leur enseignait la philosophie ! Beau projet et surtout beau challenge !!

J’ai aussi suivi avec une profonde tristesse son départ de l’éducation nationale. Et son désespoir.

Je ne vous raconte pas sa vie, je ne connais que ce qu’il veut bien nous livrer sur son blog mais plus qu’un autre auteur, (j’en ai eu confirmation après avoir lu « là-haut »), ses livres sont un prolongement de lui-même.

 

Je n’ai pas lu Le lutin ni les autres.

Ces derniers mois, quelques livres avaient été édités en numérique … mais là, les livres en numérique …. Vraiment je n’y arrive pas. J’aime trop l’objet livre.

Et puis, récemment, « là-haut » a été édité en livre papier et je l’ai commandé. Pourquoi maintenant ? Pourquoi celui-là ? Je l’ignore.

 

Alors « Là-haut » ….

En quelques mots, un homme, Jean, est victime de l’attentat de St Michel en 1995 et ce livre raconte sa reconstruction. Sa Reconstruction avec un immense R ! On entre dans sa tête et on avance lentement, avec lui. Ses nombreux questionnements : sur sa vie d’avant, le sens de la vie, la mort, Dieu, l’amour, la relation aux autres, la relation avec soi.

Ce n’est pas un livre de plage ou alors vous risquez de griller sans même vous en apercevoir. 

Jean est un personnage attachant, on est heureux de faire ce chemin à ses cotés. En plus, il est courageux psychologiquement, un homme qui essaye de ne pas se mentir, un homme qui écoute plus son cœur que ses peurs !

Dès que la bibliothécaire entre dans l’histoire, la respiration se fait plus légère et le suspens augmente… je n’en dirais pas plus.

 

C’est un livre qui fait réfléchir à sa propre vie, ses attitudes, ses questions.

Je connais plusieurs personnes qui trouveront de nouvelles pistes de réflexion par rapport à leur propre situation…

 

Quant à son écriture …c’est du lourd !!! Chaque mot est important, aucune phrase n’est inutile. J’ai eu l’impression que le style s’adaptait aux pensées et à l’évolution de Jean.

 

Vous l’avez compris c’est un GRAND livre.

lahaut_couvbig1.jpg

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau