La sexualité taoïste (sexualité sacrée)

Harmonie

http://www.pure-tao.com/fr/content/188-documents-le-tao-de-l-art-d-aimer

L'objectif de ce chapitre est de vous donner quelques pistes pour vous permettre d'avoir une sexualité la plus satisfaisante possible.

Comme il est difficile de parler de sexualité quand elle est impossible, le premier point concerne les personnes qui ont des soucis d'ordre physique, la phytothérapie est faite pour y remédier.

Une fois l'acte possible, vous pourrez faire davantage plaisir à votre partenaire grâce aux informations présentes sur cette page. Si vous souhaitez des informations plus personnalisées, consultez la liste des formations...

 

 

1) Introduction


Dans la littérature chinoise, les textes relatifs à la sexualité sont très anciens et nombreux. La raison tient au fait que les médecins ont compris l'importance pour notre santé, de bien gérer ses énergies sexuelles, tant pour la santé physique que mentale.

Selon l'approche taoïste, toutes les méthodes de préservation de la santé ne servent à rien si elles ne s'accompagnent pas d'une sexualité épanouie. L'union de la femme et de l'homme est semblable à l'union de la Terre et du Ciel. C'est parce qu'ils s'accouplent harmonieusement que la Terre et le ciel durent à jamais. C'est ce que les sages appellent l'immortalité...

Accéder à une sexualité épanouie n'est pas une évidence, encore moins pour les occidentaux qui sont encore bien trop souvent sous l'emprise des tabous issus de la religion. Abordée sous un angle sacré, harmoniser sa sexualité suppose de l'explorer dans ses aspects physique, énergétique, émotionnel, affectif et spirituel. D'un point de vue oriental, tous ces axes sont indissociables.

Pour les animaux, la sexualité est une force qui invite à la reproduction pour assurer la pérennité de la race. Pour les humains, c'est un peu différent, normalement… Même si la reproduction est un aspect indubitable, la sexualité peut devenir un moyen de travailler sur soi et sur sa relation à l'autre. A chacun de placer le curseur où il le souhaite mais force est de constater que les orientaux, à travers leurs connaissances de l'être humain, nous ouvrent dans ce sens, des voies trop méconnues dans notre culture…
 


2) Les composantes de la sexualité


La composante physique

Par essence, la femme est de nature YIN. Les mots qui pourraient la caractériser seraient : douceur, lenteur, passivité, inertie, réceptivité, introversion, mentale… Elle aime les détours et les préliminaires et déplore souvent le coté un peu "primaire" de l'homme…

Pour l'homme, de nature YANG, les mots qui le caractérisent seraient : force, rapidité, action, impulsivité, extraversion. Il aime aller droit au but et déplore souvent le manque de motivation et d'initiative de la femme…

Sans prendre ces caricatures au premier degré, reconnaissons tout de même qu'elles reflètent assez bien une partie de la réalité. Par conséquent, pour véritablement parler de relation amoureuse, il convient à la femme d'oser exprimer son Yang en étant plus entreprenante et moins passive. L'homme, de son coté, se doit de manifester son YIN en étant plus doux, plus raffiné et moins impulsif…


La composante émotionnelle

Dans la relation amoureuse, logiquement, l'émotion que suscite le partenaire est à l'origine du désir qui va mobiliser l'énergie sexuelle. C'est une condition nécessaire mais pas suffisante. Parfois, il arrive que cette alchimie ne fonctionne pas. Quelles peuvent en être les raisons ? 
La Médecine Chinoise montre que le désir est associé à la sphère "Foie". Quand le stress ou les contrariétés sont présentes, l'énergie de la sphère "Foie" a tendance à se bloquer. Ceci entraîne une baisse de désir ou un manque de motivation que la personne elle-même ne peut s'expliquer, malgré tout l'amour qu'elle peut porter à son(sa) partenaire. Sur le long terme, le désir peut devenir complètement absent au point même d'en oublier l'existence. Outre le problème que cela pose dans la vie de couple, cette situation peut s'avérer extrêmement toxique suite au blocage d'énergie, source possible de maladies parfois graves comme le cancer du sein chez la femme ou de la prostate chez l'homme.
A l'inverse, pratiquer des activités qui permettent d'abaisser son seuil de stress comme le Qi Gong, le Tai Ji Quan, le yoga, les différentes formes de relaxation ou le massage, seront propices à favoriser la libre expression du désir et la disponibilité des corps...

 

La composante énergétique

Comme nous l'avons vu précédemment, le désir est étroitement lié à notre niveau de vitalité, ou exprimé de façon inverse, à notre niveau de fatigue. Une bonne hygiène de vie complétée par des plantes ou de l'acupuncture peut vous aider recouvrer une vie de couple harmonieuse assez facilement. Dans ce cas et pour les hommes, il est vivement conseillé d'éviter d'éjaculer systématiquement car cela représente une énorme perte d'énergie, en plus des inconvénients qui seront évoqués dans les lignes qui suivent.

Néanmoins, l'énergie, au sens sexuel du terme, s'exprime bien au-delà de la force ou de la puissance. A travers leur parfaite connaissance des circuits d'énergies (méridiens), les chinois nous enseignent que l'acte sexuel est beaucoup plus qu'un simple prétexte au plaisir. Dans ce cas, cela devient un art, tout comme on parle d'arts martiaux.
Dans ce cas, pour parler de "l'art de l'amour" et donc pour  véritablement commencer à jouer avec les énergies, il est indispensable de faire durer l'acte suffisamment longtemps. D'où la nécessité pour l'homme de savoir se maîtriser et de ne pas vouloir accéder à l'orgasme (tel qu'il le connaît) à tout prix. Sa partenaire lui en sera reconnaissante (car rappelons que sa nature YIN fait qu'elle a besoin de plus de temps que lui) et le plaisir des deux sera supérieur. C'est à cette condition seulement que la combinaison des énergies des deux partenaires peut véritablement se faire. L'osmose opère et les êtres s'unissent, mais sur un autre plan.
En n'éjaculant pas systématiquement (l'idéal est 1 fois sur 9), l'homme peut ainsi rester dans un état vibratoire qui lui permet d'accéder à une autre forme de plaisir, plus subtil, plus profond et plus durable. Au début, un entraînement (seul et à deux) est parfois nécessaire pour ce véritable travail de funambule. Si l'excitation est insuffisante, l'érection est absente et si le désir est trop important, l'éjaculation est précipitée... Chacun des partenaires doit donc œuvrer en fonction de lui-même et de l'autre pour parvenir à réussir ce challenge… Avec le temps, les choses sont plus faciles, jusqu'à devenir une évidence.
Pour l'homme, c'est un autre monde à explorer, et à partager avec sa partenaire. L'un et l'autre doivent apprendre à dissocier plaisir et éjaculation. Bien entendu, la fréquence des rapports sexuels doit être suffisante pour que l'alchimie fonctionne… La encore, c'est une expérience à vivre à deux où chacun doit revoir ses croyances sur la sexualité.
C'est aussi à partir de cette étape que nous pouvons considérer l'acte sexuel comme un Qi Gong (travail énergétique à vocation thérapeutique) qui peut servir, en plus d'exacerber le plaisir, à reconstituer les réserves énergétiques des deux acteurs.

 

La composante spirituelle

Cheminer dans cette forme différente de sexualité implique de cultiver une bonne connaissance de soi, de l'autre et de la relation. C'est un vaste programme qui demande du temps, de la complicité et surtout, de l'amour. Vue sous cet angle, la sexualité ne représente plus cette quête effrénée du plaisir (sans pour autant qu'il soit négligé, bien au contraire), mais devient le point de départ de la formidable aventure de la vie à deux. L'autre n'est plus appréhendé uniquement comme un objet de plaisir mais il est aussi choisi pour nous aider à aller encore plus loin dans l'art du perfectionnement de soi. Si l'ouverture du cœur, la patience et l'humilité sont présents, le lien est vécu sous les auspices de la coopération, où l'enthousiasme et le renouveau nourrissent la relation au quotidien. A ce niveau, nous rejoignons la voie du Tantra...

Plus d'infos >>

1621841 10202416930278681 1394545851 n 1

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau