Le Tiers Etat

"Qu'est-ce que le Tiers état? Tout. Qu'a-t-il été jusqu'à présent ? Rien. Que demande-t-il ? A devenir quelque chose."
janvier 1789, l'Abbé Sieyès. "Essai sur les Privilèges"


Non, je ne rêve pas d'une nouvelle Révolution française. J'en connais le prix payé. Morts et souffrances.Un détournement progressif au profit des Privilégiés, d'autres castes mais avec les mêmes objectifs. Le pouvoir.

Je rêve d'une Evolution existentielle générée par ce Tiers Etat, une évolution aussi paisible que possible, graduelle, progressive, comme une marée montante.

Je n'attends plus rien des Gouvernants.

Je vois se multiplier les volontés régionales, les intitiatives personnelles ou menées par de petits groupes, ne portant aucune étiquette, sans aucun leader attitré, juste des mains serrées dans la même lutte. La force du groupe apparaissant comme le seul leader.

Je crois davantage aujourd'hui à l'économie régionale qu'à la mondialisation. A une autarcie nourrie par l'idée de la simplicité volontaire. Je vois s'ériger aussitôt les "retours à la grotte" et tous les détournements du même acabit. Je leur réponds que le retour à la grotte se fera lorsque les réserves naturelles auront été épuisées parce que la simplicté volontaire n'aura pas eu l'écho qui doit être le sien.

Je n'ai pas besoin de manger des papayes ou des avocats venus de l'autre bout du monde pour être heureux. Je ne veux pas de ce gâchis d'énergie.

Il faudra un jour que je me décide à faire la liste de tout ce qui est produit en dehors de notre pays, de nos régions mêmes et dont nous pourrions aisément nous passer sans nous retrouver pour autant à vivre "dans une grotte"...

J'ai vu ce soir un reportage sur une coopérative agricole et un abattoir. Les responsables ont inventé en deux ans un procédé permettant de récupérer les graisses animales pour en faire un carburant capable de faire fonctionner le groupe électrogène. 70% de rejets de particules cancéreuses en moins et un prix au litre de 30 cts...Il va certainement y avoir sous peu une interdiction pour eux de continuer. Total et l'Etat ne le permettront pas.

  Les idées sont innombrables, l'intelligence tout autant, la capacité à faire et à appliquer sont l'apanage des hommes depuis des millénaires. Tout le problème aujourd'hui vient des résistances organisées pas les Etats qui ne veulent pas perdre leur pouvoir.

La Mondialisation est avant tout un mouvement destiné à affirmer et à péréniser cette puissance aux mains de quelques uns.

La Démondialisation est le mouvement inverse. Rien d'autre.

Le Tiers Etat ne cherche pas à s'attribuer le pouvoir. Il en connaît les miasmes putrides. Il aspire juste à vivre mieux.

Les médecins espagnols aujourd'hui ont refusé d'obéir au gouvernement qui leur intimait l'ordre de ne plus soigner les émigrants...

Pendant ce temps-là, la BCE a annoncé qu'elle allait éponger une partie des dettes en achetant par milliards des obligations...Et les bourses européennes ont flambé.

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau