Les dernières pages (roman)

KUNDALINI : Le lac et le sommet du jour. 
 

Les dernières pages sont en vue. 
Et je n'ai non seulement aucune impatience à poser le point final mais ça en devient même douloureux...J'ai cherché à comprendre ce matin pourquoi je repoussais le retour au travail sur le texte...Je sais. C'est toujours la même chose finalement, toujours la même interrogation.

Qu'est-ce que j'ai oublié de dire ? Qu'est-ce que j'aurais dû écrire encore ? 

Dans tous mes romans passés, j'ai toujours fini par trouver un élément qui me déplaisait, un passage incomplet, un développement insatisfaisant... Et là, vraiment, vraiment, j'aimerais que ça n'arrive pas. 
Lorsque ce point final sera posé, je fermerai l'ordinateur pendant quelques jours ou semaines. Et puis je le reprendrai. Encore et encore.
Mais, ce qui est certain, c'est que je ne le proposerai à personne tant que cette incertitude ne sera pas levée. Si elle doit l'être un jour.


 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau