SDF et vacanciers

Des Sans abris qui meurent de froid là où 15 000 vacanciers sont hébergés en quelques heures parce que les routes sont enneigées....Il y a quelque chose de pourri dans ce Royaume. 

Des vacanciers qui partent à la montagne dépenser leur argent mais qui ne s'équipent pas pour franchir des routes enneigées....D'une bêtise sans nom.

Mais évidemment, ils seront secourus parce qu'ils sont rentables, consommateurs, qu'ils paient leurs impôts, que ce sont de "bons Français".....

Juste du dégoût....

Je ne dis pas qu'il fallait les laisser bloqués dans leurs véhicules avec femmes et enfants mais il faudra m'expliquer pourquoi des individus sont abandonnés là où il existe des structures d'accueil dans tout le pays, dans une urgence absolue....

Il faut avoir eu froid, vraiment froid un jour dans sa vie pour savoir ce que ça représente. Pour ma part, la montagne s'est chargée déjà de me faire connaître cette épreuve. Et c'est redoutablement destructeur.  


DÉCEMBRE NOIR - Quatre SDF sont morts de froid depuis ce week-end à Paris, à Douai,à Rodez et dans les Alpes-Maritimes. Deux autres ont péri dans l'incendie d'un squat en Seine-et-Marne où ils avaient essayé de faire un feu pour se réchauffer.

Les SDF payent de leur vie la vague de froid qui s'est abattue depuis quelques jours en France. Trois d'entre eux sont morts ce week-end, vraisemblablement été victimes d'hypothermie, à Paris, à Douai et dans les Alpes-Maritimes. Deux autres ont péri mardi dans l'incendie d'un squat en Seine-et-Marne où ils avaient essayé de faire un feu pour se réchauffer. Mardi, c'est un sans-abri belge qui a été retrouvé mort à Rodez dans un chantier où il s'était abrité.

>> LIRE AUSSI - Comment aider un SDF dans le froid ?

Incendie mortel d'un squat en Seine et Marne. Deux sans domicile fixe ont péri mardi matin dans l'incendie d'un squat à Brie-Comte-Robert, en Seine-et-Marne, dans lequel ils s'étaient réfugiés à cause du froid et où ils ont vraisemblablement tenté de faire un feu. L'incendie s'est déclaré vers 5h30 dans ce bâtiment désaffecté situé à une trentaine de kilomètres à l'est de la capitale. "Les corps de deux hommes, deux SDF, ont été retrouvés carbonisés à l'intérieur. Nous pensons qu'ils s'étaient réfugiés là à cause du froid".

A Paris, un malaise cardiaque à cause du froid ? Un SDF mort à Paris dimanche soir, "manifestement" en raison du froid, a annoncé la mairie de Paris mardi matin. L'homme, âgé de 50 ans, a été trouvé aux environs de 21 heures, place du colonel Bourgoin, dans le 12e arrondissement de la capitale, par les services de secours. Il était alors "en état d'hypothermie" et a fait un malaise cardiaque alors qu'on lui fournissait les premiers soins dans le véhicule sanitaire. La personne "n'a pas sollicité les services du 115" qui l'avaient approché quelques jours auparavant, a-t-on précisé.

>> LIRE AUSSI : En France, le nombre de SDF a presque doublé en 10 ans

Hypothermie fatale pour un Belge de 46 ans dans les Alpes-Maritimes. La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé mardi qu'un SDF belge de 46 ans était mort de froid dimanche. Un SDF belge de 46 ans est mort de froid dimanche matin sous sa tente à Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes, a annoncé mardi la préfecture du département. "Le décès est dû au froid, combiné à l'alcoolémie", a informé la préfecture. Dans la nuit de samedi à dimanche, Mandelieu-la-Napoule avait été balayée par un vent glacial fort, sans doute à l'origine d'une hypothermie fatale à cet homme fortement alcoolisé, a estimé la police municipale.

A Douai, le SDF avait 29 ans.Samedi, c'est un homme sans domicile fixe de 29 ans qui avait retrouvé inanimé à Douai, dans le Nord. Il était décédé dans les heures qui ont suivi sa découverte, là encore, vraisemblablement victime d'hypothermie.

Un SDF belge retrouvé mort à Rodez. Un sans-abri belge a été retrouvé mort mardi dans un chantier de Rodez où il s'était abrité. L'homme de 42 ans, qui était connu des services de police en tant que personne sans domicile fixe, a été retrouvé mort vers 13H30 par les pompiers, alertés par un particulier. Il s'était fabriqué un abri de fortune avec les matériaux d'un chantier à l'arrêt depuis quelques jours. Sur place, les policiers de Rodez ont découvert plusieurs bouteilles d'alcool vides. Les températures sont descendues jusqu'à moins 6 degrés dans la nuit de lundi à mardi à Rodez.


10881601 900672386640321 4618492081440991940 n

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau