Ecole Montessori

Que peut nous apporter la pédagogie Montessori ? avec Marilyne MAUGIN, institutrice Montessori

SOS Education - Les Ateliers du mercredi

Date de l'atelier : le 27 / 03 / 2013

SOS Éducation a organisé un atelier du mercredi, le 27 mars dernier, réunissant une vingtaine d’enseignants venus de tous les horizons, public, privé, privé hors contrat, autour d’une intervenante Maryline Maugin, éducatrice Montessori.

Maryline a enseigné pendant plusieurs années dans des écoles Montessori, aujourd’hui elle s’est tournée vers la transposition de cette pédagogie sur iPad et sur iPhone. Elle intervient dans le cadre de cet atelier avec une question en tête : Maria Montessori a créé cette pédagogie pour les enfants déficients, souvent nécessiteux et aujourd’hui on ne la retrouve proposée que dans des écoles réservées à une élite.
Pourrait-on faire évoluer les choses ?

Une rencontre avec une philosophie

Maria MontessoriVouloir introduire un embryon de philosophie Montessori dans une classe où l’on est seule avec trente élèves, n’est pas une mince affaire, ni même complètement réaliste, mais on peut, en tous les cas s’inspirer de ce que ce médecin, Maria Montessori, a su développer en partant de l’observation de l’enfant et des étapes de son développement.

Maria Montessori a développé beaucoup de matériel pédagogique que l’on peut introduire à plus ou moins forte dose dans sa classe.

Mais il faut d’abord se défaire d’un certain nombre d’idées reçues sur cette pédagogie. Quand on l’observe de loin, on a souvent l’impression que c’est du n’importe quoi, que les enfants font ce qu’ils veulent, comme ils veulent : faux.

 

Tout est orienté pour favoriser la concentration

Les premières heures de classe, c’est vrai, se déroulent dans un certain brouhaha. Mais tout l’enjeu va être justement d’arriver à dépasser cette situation. L’espace des classes Montessori est très organisé.

En général, en quatre coins : vie pratique, sensoriel, langage, mathématiques. Au départ, le coin vie pratique est celui qui prend le plus de place et plus l’enfant grandit, plus les autres seront importants.
L’atelier vie pratique est l’atelier qui va permettre de construire progressivement la capacité de l’enfant à se concentrer.

Des activités à proposer auxquelles on ne pense pas toujours

Classe MontessoriLes activités proposées surprennent ; on apprend à rouler et dérouler un tapis, à ranger, à laver du linge, à soulever une chaise sans faire de bruit, changer l’eau des fleurs, presser une éponge, etc...

Le matériel doit être présenté à chaque enfant et toujours de la même manière, en se plaçant à la gauche de l’enfant, du côté du cœur, non seulement en chuchotant mais aussi en en disant le moins possible. « Si vous visitez une classe Montessori en milieu d’année, vous êtes d’abord surpris par le silence, ce sont des classes où l’on chuchote », souligne Maryline.

Pour tenir cette pédagogie, il faut absolument comprendre l’importance de l’adulte, son rôle. C’est lui qui montre à chaque enfant, qui remontre si nécessaire. Il faut être précis à la fois dans ses gestes et dans le vocabulaire que l’on emploie.

Et c’est l’adulte qui est maître du cadre et le cadre est extrêmement important.

 

Évaluer en permanence

éleves apprenant avec la méthode MontessoriC’est une pédagogie qui repose sur l’observation et l’évaluation en permanence de chaque élève. L’adulte doit avoir la capacité de porter une appréciation sur chaque élève face à chaque activité. C’est loin d’être évident.
Il doit être particulièrement vigilant si des enfants s’enferment dans certaines activités. Il faut qu’il arrive à les amener vers d’autres.

Les classes Montessori ne proposent pas pour les tout-petits de coin poupées, kapla ou voiture. Tout est organisé à travers des plateaux d’activité conçus avec précision. Les plateaux suivent une progression logique, l’enseignant doit donc veiller à ce qu’ils soient toujours placés exactement au même endroit.

C’est un investissement pour l’enseignant qui doit à la fois s’approprier une philosophie, guider, veiller et bien souvent se remettre en question.

Le matériel Montessori

Chaque matériel correspond à un apprentissage. Les passer en revue donne des idées à chacun sur tout ce qu’il peut faire avec un balai, un plumeau ou une éponge mais aussi avec du matériel plus spécifique.

Lettres rugueuses - Montessori
Les lettres rugueuses
 : on les connait tous plus ou moins, d’autant que certains éditeurs ont commencé à les commercialiser auprès du grand public.
L’intérêt pour l’enfant est de voir la forme en même temps qu’il la sent. On peut s’en fabriquer un facilement avec du papier de verre.

Le fait d’associer le toucher au tracé va favoriser la concentration et l’application d’un certain nombre d’enfants.

L'alphabet mobile - Montessori
L'alphabet mobile :
l’intérêt est de proposer à l’enfant des lettres cursives qui vont lui permettre de former des premiers mots très courts.

Maria Montessori propose toujours dans ces différentes activités où l’enfant manipule des lettres, d’utiliser deux couleurs : les consonnes sont en bleu, les voyelles en rouge.

 

 

Pour aller plus loin :

  • Apprends-moi à faire seul :  la pédagogie Montessori expliquée aux parents de Charlotte Poussin, Eyrolles.
  • Éveiller, épanouir, encourager son enfant :  La pédagogie Montessori à la maison, Nathan, Paris 2010
  • Montessori Pas à Pas :  Les Principes fondateurs - Isabelle Patron, Vanessa Toinet, Sylvia Dorance - éditions école

Si vous le souhaitez, l’institut Supérieur Maria Montessori propose aussi des formations thématiques sur deux jours (Apprendre à lire et à écrire dans la maison des enfants, apprendre à compter dans la maison des enfants). http://www.formation-montessori.fr

 

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau