pensées et émotions conscientes (spiritualité)

 

51 fovummel sx342 bo1 204 203 200

Accueil du site > LES LIVRES > Les 7 Clefs de la S.T.E. M.M.L. > Clef 6 : PENSÉES-PAROLES-ACTIONS CONSTRUCTIVES

Clef 6 : PENSÉES-PAROLES-ACTIONS CONSTRUCTIVES

Extrait tiré du livre "En Chemin vers Soi , les 7 Clefs"

 

En début de protocole, certains consultants me disent parfois : « dès que je me relaxe j’ai plein de pensées parasites ». Ce à quoi je réponds : « ces pensées, vous ne les avez pas dès que vous vous relaxez, vous les avez tout au long de vos journées, mais là vous en prenez conscience ».

Notre mental est en effervescence permanente. Nous ne cessons d’émettre des pensées. Heureusement d’ailleurs ! La pensée crée, la pensée est à l’origine de la vie, par conséquent, sans pensées, il n’y aurait plus de vie. Mais à nous de savoir ce que nous voulons vivre, donc, à nous de savoir ce que nous devons penser. Nous pouvons parfois avoir l’impression d’avoir « la tête vide », mais le seul fait de prendre conscience qu’il n’y a plus de pensées est une pensée ! Il ne faut pas confondre « pensées apaisées » et « pensées absentes ». Quand nous sommes présents à 100% à ce que fait le corps, il y a encore pensée : « je pense à observer mon corps. Mon mental (pensée) est à ce que fait mon corps (action) ». Mais là, c’est la pensée dans l’harmonie totale corps et mental ; on pourrait appeler cela vivre pleinement l’Ici et Maintenant. Il y a aussi la pensée unique. Ce n’est plus le mental qui observe le corps, mais c’est la conscience qui s’ouvre à la Conscience. C’est l’osmose entre le corps de matière et le corps spirituel pour vivre la connexion au Tout, l’Etre, l’Unité. C’est l’état ultime recherché. Certains le rencontrent parfois, mais combien de minutes vécues ainsi dans une journée, dans une vie ? Cela laisse, croyez-moi, un espace suffisamment large pour toutes les pensées indisciplinées ! Et que sont ces pensées indisciplinées ?

Il y a déjà toutes celles que nous ne retenons pas car elles passent si vite que seul notre inconscient va pouvoir les enregistrer (et malgré cela elles sont aussi pourvoyeuses d’énergie-action ; tant mieux pour nous si elles sont positives, et…dommage pour nous dans le cas contraire). C’est le principe des messages subliminaux ; des images ou des sons sont envoyés à des vitesses si rapides que le cerveau n’a pas le temps de les restituer à la vue ou à l’ouïe, mais, si ces messages sont envoyés de façon récurrente, il les emmagasine et s’en sert comme référence. Il y a aussi toutes les pensées que nous « entendons » (j’emploie ce mot à bon escient car elles sont souvent accompagnées de paroles) et que nous ne remarquons même plus tant elles font parties de notre quotidien (à vous de les définir comme positives, négatives, ou neutres. Sont-elles plutôt « je suis nul(le) » ou « je suis merveilleux(se) », « pourvu qu’il ne pleuve pas » ou « il va faire un temps superbe », « encore une journée à tirer », ou « bonjour la vie ») ?

Et puis il y a les pensées que nous allons retenir car elles font partie d’un événement qui nous préoccupe particulièrement - un achat important, un licenciement, un nouvel emploi, un nouvel amour, etc... En principe, là, nous savons dire si nous avons une vision plutôt « ouverte » ou plutôt « fermée », et je refuse (non-application volontaire de la troisième clef !...) d’entendre des gens pessimistes dire « je suis réaliste », car notre réalité est ce que nous en faisons.

Voici pourquoi (petite révision…) :

Tout étant vibrations, nos pensées sont donc aussi des vibrations. Elles n’échappent pas à cette Loi. En tant que vibrations, elles vont rejoindre les vibrations-longueur d’ondes qui leurs correspondent. A force d’être enrichi, ce « corps mental » se densifiera pour devenir « corps matière », tout comme cela s’est produit pour nous. Nous sommes le résultat, la densification, d’une énergie-pensée de notre âme. Ce corps matière de nos pensées peut revêtir l’aspect réel d’un objet (matérialisation subite) - cela a déjà été réalisé et prouvé - mais le plus souvent cela revêt l’aspect d’un événement - d’une expérience – qui arrivera à plus ou moins long terme (maladie, accident, licenciement, rencontre amoureuse, rentrée d’argent, etc…) ; événement que nous avons programmé par nos pensées, nos paroles et nos actions.

Chaque pensée est une émission.

Notre cerveau ne peut cesser d’émettre et toute émission sera captée par un récepteur, à plus ou moins brève échéance, et le récepteur c’est nous.

Toutes nos pensées nous reviennent matérialisées telles que nous les avons émises, que nous les ayons émises à notre intention ou à l’intention d’un tiers.

- ( la petite voix ) : "Si j’estime que mon voisin est un imbécile avéré, je ne vois pas en quoi ça remet en cause mon intelligence."

Nous sommes tous l’imbécile de quelqu’un et le génie d’un autre. Selon ce que l’on préfère s’entendre dire mieux vaut émettre l’énergie qui correspond à cela. Nos pensées, nos paroles et nos actes sont des boomerangs. Par les vibrations que nous émettons, nous nous calons sur la longueur d’onde adéquate pour envoyer et recevoir le même type d’énergie. Mais il ne suffit pas de penser une fois à une chose pour qu’elle se réalise. Heureusement pour nous ! Malheureusement aussi quand on souhaite lancer un projet car si, avec nos pensées positives, nous véhiculons des doutes, ceux-ci viendront saboter cette pensée positive, lui vampiriser son énergie créatrice. 1% de doute suffit à faire un croche-pied à une pensée positive ; « tu es confiant(e) ? » - « Oui, bien sûr, mais... »

Le « oui, mais... » est assassin de projet.

Il renferme tout un héritage de peurs, de méfiance, d’incertitude. 1% de doute, c’est 100% de passé craintif. Il faudra donc d’abord se « déprogrammer » ; nous verrons plus loin comment.

Je tiens quand même à préciser qu’il existe malgré tout des personnes qui vont se lancer dans un projet en doutant fortement de sa réussite, et cependant ce projet aboutit. Cela est dû au fait qu’une force intérieure permet à ces personnes de poser les actes justes car ce projet est nécessaire à leur évolution, elles ne peuvent pas passer à côté. Mais il n’empêche que les doutes qu’elles déposent dans leur champ d’action les ralentissent et qu’elles ne donnent le meilleur d’elles-mêmes que dans les instants où elles oublient de douter.

Sachez maintenant que Pensées, Paroles et Actions sont intimement liées.

Tout ce que nous pensons, disons et faisons est un message envoyé dans l’Univers.

Plus nous aurons de pensées, de paroles et d’actions dans le même sens, plus nous aurons de chance (ou de malchance selon les orientations) de voir aboutir le fruit de nos pensées, paroles et actions.

- ( la petite voix ) : "Je connais des personnes qui ont répété leur succès mille fois dans leur tête et qui sont allées à l’échec."

La pensée, ce ne sont pas simplement des mots dits dans la tête. La pensée c’est un état d’esprit. Répéter 500 fois par jour la même phrase positive pour voir se réaliser un souhait ne sert à rien si on entretient un sentiment de peur et d’échec. J’ai connu une personne qui voulait « à tout prix » avoir son permis de conduire, qui aimait conduire, qui se voyait conduire dans ses rêves et qui, dans la journée, entretenait la construction mentale de sa vie sans permis pour le cas où elle ne l’aurait pas. Je ne sais ce qu’elle est devenue, mais si elle a obtenu son permis, nul doute qu’elle a du y mettre « le prix » et le temps. Une autre personne apprenait à ses enfants à toujours prévoir le pire pour ne jamais être déçus ! Cette même personne souffrait de douleurs à l’estomac mais n’a jamais accepté le lien de cause à effet.

Pour saboter un projet, il y a aussi les expressions du genre : « Je n’en demande pas tant ! »

Encore une phrase assassine ! Mais elle correspond au fait que, au fond de soi, chacun à ses limites..

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau